31 décembre 2019

LAURÉATS DES JEUX 2019



Bonjour à tous, 

Hé oui! Comme la tradition annuelle le veut, c'est le moment où je vous présente les lauréats des meilleurs jeux qui sont sortis au cours de l’année 2019. (Jeux auxquels j’ai joué, bien entendu!

Donc, voici les résultats des jeux joués et basés sur mes opinions en tant que fan de jeux vidéos. Il me fait toujours plaisir de vous les présenter.  

À noter que la position 1 est la meilleure. *


Catégorie Action / Aventure / Décisions :

 1- Detroit Become Human (meilleur jeu de l'année, meilleur visuel, meilleur scénario)

 2- Beyond Two Souls

 3- Man of Medan (meilleur ambiance)


Catégorie TPS (Third Person Shooter) :

 1- Control 

 2- Resident Evil 2

 3- World War Z 


Catégorie FPS (First Person Shooter) :

 1- Borderlands 3 

 2- Terminator Resistance  

 3- Rage 2


Catégorie RPG (Role-playing game) :

 1- The Outer Worlds


Catégorie Beat'em all (Bataille, battez-les tous!) :

 1- Senran Kagura Burst Re:newal


Catégorie Scroller (De gauche à droite, 2D:

1- Forgotton Anne

2- My friend Pedro


Catégorie Horreur/Thriller :

1- Draugen

Catégorie Puzzle :

1- A plague Tale : Innocence (découverte de l'année)


Catégorie Stratégie (Tour par tour) :

 1- Mutant year zero : road to eden


Catégorie Déceptions (navets) de l’année 2019 :

 1- Daymare 1998 (mauvais gameplay)

 2- Ghost Recon Breakpoint (mauvaise conception, régression)



En terminant, je vous rappelle que vous pouvez aller consulter, en tout temps, plusieurs critiques à partir de l'index des jeux sur ce blog. 

Merci et à l'an prochain... 

René "Nexorak"

30 décembre 2019

CONTROL

Catégories jeu : Action, Sci-fi, TPS



Cela faisait déjà un petit bout de temps que ce jeu m’intriguait et j’ai profité des rabais du temps des fêtes de Epic Store pour me l’acheter. :) J’ai tout simplement adoré. En fait, celui-ci fait partie aussi de mes coups de cœur de 2019. Control est un jeu qui combine à la fois le jeu d’action et d’intrigues. Côté ambiance, je me serai cru dans une série télé de « X-Files ». 

Quelque part dans les années '60 - ' 70 (selon les décors), en plein cœur de New Yorkune jeune femme appelée Jesse Faden débarque dans un bâtiment invisible aux yeux de la population, et qui appartient à l’Agence de Contrôle. Cette agence spécialisée dans les événements paranormaux a kidnappé son jeune frère il y a des années de cela. Déterminée à le retrouver, ce que la jeune femme découvre sur les lieux la surprend. Il semblerait que les bureaux sont en proie aux attaques d’une entité surnaturelle appelée le Hiss. Prise au piège à l’intérieur de cet immeuble à la configuration changeante, elle devra découvrir la vérité sur ce qui s'y passe, et sauver des bureaucrates en retour de leur aide pour localiser son frère... Toutefois, la jeune femme n'est pas non plus sans défense. Une entité vît en elle et lui confère des pouvoirs (comme la télékinésie) pour mener à terme sa mission.

Control est un excellent jeu. Si vous aimez le paranormal, le petit côté enquête sur les lieux vous en donnera bien assez pour votre besoin. Cependant, il ne faut pas s’y méprendre, car, c’est aussi un bon jeu d’action. Rapidement, cela me fait penser un peu à l’un de ces jeux de superhéros tels que Prototype ou encore Crysis, etc. Vous serez amené aussi à faire évoluer votre personnage avec de nouveaux pouvoirs et construire de nouvelles armes. Le côté exploration des lieux vous permet de ramasser divers composants pour fabriquer cela. J’ai bien aimé le design des lieux qui, parfois, vous isole du reste du monde. Vous ne savez plus si c’est le jour ou la nuit. Certains lieux sont tranquilles, et d’autres grouillent de gens qui sont contaminés par le Hiss et qui n’hésiteront pas à vous attaquer à vue.

Le jeu est progressif. Ce qui veut dire que vous découvrez petit à petit la vérité sur les lieux et vous débloquez de nouvelles capacités. C’est exactement ce dont tout jeu bien conçu a besoin, car cela évite la répétition et la monotonie. On a toujours l’impression d’avancer au fur et à mesure que l’intrigue se dévoile. Les graphiques sont très beaux et fluides. Les combats bien dosés, à moins de vous lancer tête baissée dans l’action, ce qui serait à proscrire. Pour ma part, je ne suis pas mort souvent puisque je suis d’un naturel prudent. ;) De plus, le jeu se joue admirablement bien avec une manette pour PC. Il n’a rien de très compliqué. Il est disponible en français pour ceux et celles qui le désirent, mais par contre, on repassera pour la synchronisation. Il n’y en a pas! Même si c’est bien traduit dans ma langue maternelle, lorsqu’un personnage parle, les lèvres ne suivent pas. En fait, ils arrêtent de parler et on entend encore leurs dialogues. Hahaha!

En terminant, je dois vous avouer que c’est véritablement mon genre de jeux avec une bonne histoire paranormale. Il ne m’en faut pas plus pour me combler. Le jeu est une très belle réalisation en soi. Et je le recommande sans hésiter à tous types de joueurs qui aiment aussi les jeux d'action.
     
Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 5 (28 heures, 100%), Prix : 80,00$ (Epic Store)  

Note : 15/15

Site officiel : https://www.remedygames.com/games/control/

Bande-annonce :

TERMINATOR RESISTANCE

Catégories jeu : FPS, Post apocalyptique, Sci-fi



Avec l’expérience des années passées, lorsqu’un jeu sortait sur le marché et qu’il était basé sur un film, alors on l’évitait. :P Trop souvent, les adaptations en jeux vidéo de films à succès n’étaient pas des réussites. Mais, la curiosité étant ma nature, et aimant la série des premiers Terminator 1 et 2, je n’ai pas pu m’empêcher de l’acheter. ;) Et vous savez quoi ? Il est intéressant.

Nous sommes dans le futur et nous incarnons Jacob Rivers, un soldat qui se bat contre la domination totale de Skynet et de ses machines. Nous sommes plus qu’à quelques jours du combat ultime entre la survie de l’espèce humaine ou sa complète éradication. Pour cela, vous allez devoir aider la résistance en accomplissant une panoplie de missions principales et secondaires. Cela vous permet de progresser dans le jeu jusqu’à l’assaut final. Selon mon avis très perso, ce scénario aurait dû être le sujet du dernier film de la série Terminator 3 et achever cela ainsi. Et non, continuer pour simplement le goût de l’argent et dénaturer une idée originale.

Bref, dans ce jeu-ci, vous serez mené à affronter diverses machines de combats envoyées par Skynet, et pas seulement des terminators. Vous aurez la chance de choisir des armes de combats typiques (pistolet, calibre .12, uzi) à celles un peu plus futuristes (fusil à plasma) si vous ramassez assez de rebuts à vendre. De plus, vous gagnerez de l’expérience pour débloquer des compétences qui vous aideront à accomplir vos missions. En fait, comme jeu de tirs, je le considère standard. À mon avis, les concepteurs du jeu n’ont pas pris de risque en offrant des nouveautés d’avec ce qui se fait sur le marché. Ils seront restés plutôt dans les normes de ce genre de jeu. J’ai eu l’impression de revivre un peu le gameplay (façon de jouer) de Fallout 3

L’histoire se colle de très près à l’ambiance décrite du futur apocalyptique que l’on voit dans les films Terminator 1 et 2. Décors, costumes, armes, etc. Même la musique y est similaire (clavier) :) Pour les graphiques, c’est standard, un peu carré à mon goût. Les tableaux sont à grandeur limitée, même s’ils possèdent plusieurs façons de les explorer. Le jeu a été clairement conçu pour y jouer avec une manette. Clavier-souris, c’est trop facile. Mais, je vous avouerai que le jeu n’est pas difficile en soi. À moins de vous tirer tête baissée contre les Terminators. :P Ils ne ratent pas souvent leurs cibles.

Il y a quelque choix à faire dans le jeu, mais, à mon avis, ce n’est pas aussi important qu’on peut nous laisser croire. Je pense que c’est seulement pour offrir une certaine rejouabilité, sans plus. En terminant, je recommande le jeu pour les fans de la série de films et aussi pour les joueurs qui aiment les jeux de tirs. Ce fut agréable de se plonger dans cet univers de robots. Et c’est pas mal l’un des meilleurs jeux à ce sujet. 

Gr : 4Gm : 5In : 4 // Dv : 5 (11 heures), Prix : 49,99$ (Steam)  

Note : 13/15

Site officiel : https://www.terminatorvideogame.com/

Bande-annonce :

DAYMARE 1998

Catégories jeu : Horreur, TPS, Zombies



Daymare 1998, ce qui avait pourtant bien commencé, c’est malheureusement terminé en cauchemar... littéralement! :( Vous savez, j’ai été toujours un grand fan de jeu d’horreurs de zombies. Souvent, cela m’a porté à acheter presque tous les jeux développés par diverses compagnies, plus ou moins, connues, à cause de cela. Parfois, c’était super et d’autres fois, pas du tout. Daymare en est un bon exemple. Ce jeu est une copie de la vieille série des « Resident Evil », ce qui devrait éveiller un côté nostalgique chez les joueurs. Cependant, il est appuyé d’une façon d’y jouer (gameplay) si mauvaise qu’après 7 heures de jeu (et pourtant j’ai essayé), j’ai fini par abandonner. :( À se demander si les concepteurs du jeu ont réellement joué à ce genre de jeux auparavant sur le marché, ou encore s'ils ont testé eux-mêmes leur propre jeu ? :P

Ceci dit, dans cette histoire, nous suivons trois personnages. Liev, un soldat, Raven un pilote d’hélicoptère et Samuel, un gardien de parc (forêt). L’événement les liant ensemble est celui d’une bévue survenue lors de la manipulation d’une arme biochimique et qui, à présent, a transformé la petite ville isolée de Keen Sight en un véritable terrain de chasse pour les morts-vivants. Déjà vu ? ;) Bon. Même si l’originalité n’y est pas, on a au moins de bons ingrédients pour mettre en place une belle atmosphère propice au suspense.

Là ou cela se complique, c’est la façon d’y jouer. C’est tout simplement horrible. Au départ, j’ai tenté d’y jouer au clavier et à la souris, mais même si on offre le choix de configurer nos propres touches. Cela ne fonctionne pas. :( En fait, pour ma part, j’ai toujours joué avec les flèches, et la série de touches «Del, End, PageNext », etc. À mon grand dam, ce n’était pas disponible. On est en 2019 ? Il existe encore des jeux que l’on ne peut pas configurer selon nos goûts ? 

Bref, je me suis retourné vers la manette pour PC. Ouch! Il y a clairement un problème de calibrage. Qu’à cela ne tienne, on va dans les options pour modifier des trucs. Hum! Pas beaucoup d’options de ce côté-là non plus. Même l’assistant au tir (option) ne semble pas fonctionner. Que je l’active ou inactive, cela ne change rien du tout dans le jeu. Donc, la seule chose qui semble efficace contre les zombies sont les tirs à la tête. C’est ce qui vous fera économiser le plus de munitions. Ce qui est drôle (sarcasme), ce que le fusil calibre .12 ne semble pas faire plus de dégâts que le pistolet. (???) Même à bout portant, celui-ci ne semble pas être efficace, sauf si on fait absolument un tir à la tête.

Et finalement, pour mettre le clou dans le cercueil de la jouabilité, toutes manipulations d’objets passent par un ordinateur que l’on porte. Tu veux consulter la carte ? Arrête-toi et consulte ton ordi. T’as oublié un mot de passe ? Arrête-toi et consulte ton ordi. Pour combler le tout. Tu dois remplir un chargeur de balles, avant de l’insérer dans ton arme. Comment faire cela ? Arrête-toi et consulte ton ordi. Bref, on passe plus de temps à consulter notre ordi qu’à jouer au jeu! :( Oui, parce que si l’intention est de pouvoir utiliser différents types de balles pour être cool, cela ne sert strictement à rien. :P C’est un jeu de tir! On tire, on recharge tant qu’il y a des balles. On n’en a plus, on se sauve pour en trouver d’autres. C’est tout. Même si vous offriez des balles perce-blindage-bazooka, cela n’ajoute en rien l’ambiance du jeu. Et cette manipulation de chargeur est exaspérant. En plus, notre espace de stockage est limité. Les balles de même calibre ne s’additionnent pas ensemble. Pourtant, est-ce un jeu de stockage d’inventaire que j'ai acheté ?   

De plus, je soupçonne que le jeu renferme quelques bugs. Je suis coincé à l’hôpital. J’ai reçu une clé pour ouvrir un ascenseur, mais cela me dit que cela me prend une clé ??? Je me suis à rechercher un pied-de-biche pour enlever un cadenas après une porte, mais sans succès. Pendant une heure, j’ai fouillé chaque pièce de l’hôpital, rien du tout. Et dans ce jeu, on a un détecteur de porte secrète. Et quand on se retrouve face à la porte secrète, elle ne s’ouvre pas. J’ai relu le tutoriel pour voir ce qui n’allait pas. On n’en dit pas plus sur comment l’ouvrir, erreur de traduction ? Et s'il faut aller sur le net pour connaître la solution, alors le jeu n'est clairement pas intuitif.    

En terminant, je ne recommande pas ce jeu. Même si l’idée de départ semblait intéressante, trop d’erreurs sur la façon d’y jouer rendent l’expérience désastreuse. 

Gr : 4Gm : 2In : 3 // Dv : 5 (? heures), Prix : 33,99$ (Steam)  

Note : 9/15

Site officiel : https://www.daymarethegame.com/

Bande-annonce :

26 décembre 2019

DETROIT BECOME HUMAN

Catégories jeu : Action, Décisions, Sci-fi, Thriller, TP


Mon plus gros coup de cœur de l’année 2019. :) J’en suis encore émerveillé. Avec des jeux tels que « Beyond Two Souls » qui étaient sortis sur PC un peu plus tôt cette année, je croyais vraiment avoir vécu une expérience de jeu unique. Tel un bon film que l’on écoute et où l’on vous laisse décider de la suite des événements, « Detroit Become Human » offert par la compagnie « Quantic Dream » repousse encore plus loin les limites. Non seulement en nous offrant une histoire très intéressante et poignante, mais aussi une façon légèrement plus interactive que les autres compagnies qui publient des jeux de même genre. (Et elles sont peu nombreuses...)

Pour l’histoire, il y en a trois (3) qui s’entrecoupent tout au long du jeu. C’est celles de trois androïdes qui prendront conscience de leurs existences, et ils devront faire des choix pour retrouver leur liberté. Il y a Kara, une jeune femme robot ménagère, qui prendra la fuite avec une enfant dont le père la maltraite. Markus, un robot qui a été abandonné après le décès de son propriétaire et qui veut à présent libérer tous les siens du joug de l’esclavage. Et Connor, le tout dernier modèle de robot enquêteur de la compagnie Cyberlife, celui-ci traque les androïdes qui ont pris conscience de leurs existences afin de les ramener pour être traités (effacés) par la compagnie.

Pour ma part, il n’en fallait pas plus pour m’accrocher côté histoire étant un fan de ce genre de littérature transposée à l’écran. ;) Ensuite, je dois vous avouer que dernièrement ayant fait l’acquisition d’un nouvel ordinateur plus puissant, j’ai pu jouer à ce jeu en 4K. Les graphiques sont à couper le souffle. Et notamment, la numérisation des acteurs et actrices de ce jeu. À mon avis, ce type de jeux offrant ce degré de réalisme aux joueurs sera de plus en plus courant dans les prochaines années. Heureusement pour nous!

Comme tous les jeux de même acabit, le jeu offre des décisions que vous devrez prendre et qui influenceront l’histoire. Par le passé, bien des compagnies offraient ce concept, mais avec très peu de changements. Et bien pas cette histoire-ci! Il est réellement possible que vos robots meurent en cours de route, ce qui aura pour but de changer la fin de l’histoire. Les concepteurs ont vraiment pris le temps de créer une arborescence de décisions qui interviennent directement dans l’histoire. C’est plutôt rare de voir cela... :) Juste pour ça, je crois que je vais y rejouer encore et encore...

De plus, j’ai beaucoup aimé le jeu de tous les acteurs en général, mais je dois souligner celui de « Clancy Brown » que j’ai particulièrement adoré. :) Sans oublier, et je crois que cela a été aussi un très gros facteur de réussite du jeu (pour ma part), le jeu était traduit dans ma langue maternelle : le français. La compagnie « Quantic Dream » a dû investir pas mal d’argent, car les voix utilisées pour ce jeu étaient les mêmes que les films à très gros budget que l’on retrouve en salle de cinéma. J’en ai reconnu d’ailleurs pas mal d’entre elles. Pour moi, je crois que d’avoir eu recours à de vrais acteurs pour les voix traduites a été judicieux, car cela a donné au jeu un autre maillon supplémentaire de qualité et aussi de crédibilité (acting).

Bref, le visuel, les voix traduites professionnelles, la musique, ainsi que l’histoire sont tous des facteurs de réussite de « Detroit Become Human ». Pour la façon d’y jouer, si vous avez une manette pour PC, je vous la recommande puisque ce jeu a été créé pour cela et était une exclusivité PS4 avant d’être disponible sur PC. En général, cela demeure simple, vous serez amené à effectuer des choix en appuyant sur des boutons, quelques fois dans un temps limite, d’autre fois pas du tout. À faire de la synchro de boutons lors des combats, mais rien de très difficile. Je pense que le vrai challenge de ce jeu est votre morale. Serez-vous prêt à ce que les robots gagnent leur liberté ou pas ? Je conviens aussi que ce jeu s’adresse plus à un auditoire adulte (mature) que les jeunes enfants. C’est tout de même un sujet qui demande de la réflexion, héhéhé!

En terminant, j'ai dévoré ce jeu et je le recommande facilement à tout le monde. Juste pour sa réalisation grandiose, cela vaut la peine. Bien sûr, on peut se poser la question : est-ce que cela entre dans la définition d'un jeu vidéo pour vous ? Ou est-ce une superbe histoire interactive ? Pour ma part, j'en veux plus comme cela... ;)

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 5 (10 heures), Prix : 59,99$ (Epic Store)  

Note : 15/15

Site officiel : https://www.quanticdream.com/fr/detroit-become-human

Bande-annonce :

23 décembre 2019

MAN OF MEDAN

Catégories jeu : Coop, Décisions, Horreur, Thriller, TP



Il y a de ces jeux qui sont de véritables bijoux de réalisation, et ce, tant au niveau technique (façon de jouer, ambiance, visuel, etc.) que de leurs histoires. « Man of Medan » fait partie de ceux-là. Et pour tout vous dire, l’aspect graphique et visuel ainsi que la numérisation des personnages (qui sont aussi quelques acteurs connus parmi eux), sont tout simplement à couper le souffle. Dans la même lignée de jeux avec une histoire à choix multiples, comme celles que nous offraient à une certaine époque les jeux de TellTale games (R.I.P), les studios « The Dark Pictures » amènent le joueur à un niveau d'immersion supérieur. Et pour être honnête avec vous, j’adore les jeux qui offrent un degré aussi élevé de réalisme.

Pour l’histoire, c’est celle de 5 jeunes adultes qui partent en bateau afin de découvrir des richesses dans l’océan. Cependant, leur voyage plaisant tourne au cauchemar lorsqu’ils sont abordés par des pirates. Alors qu’une tempête se déchaîne, ils finissent par tomber sur une carcasse de navire de la Seconde Guerre mondiale cachant l’or de Mandchourie. Les pirates enrôlent de force les jeunes afin de les aider à retrouver le trésor à bord de ce grand bateau au passé obscur.

Le jeu se déroule à la troisième personne. Et si vous jouez seul, car vous pouvez jouer en mode Coopération, vous serez amené à contrôler les personnes tour par tour. Et ce, au fur et à mesure que l’histoire se développe. Le but étant de découvrir la vérité de ce qui s’est passé sur le bateau fantôme, de mettre la main sur ses richesses et éventuellement, semer les bandits. Comme c’est un jeu de décisions et aussi d’un peu de coordination (rapidité à cliquer sur les boutons de la manette), ce que vous faites influence le cours de l’histoire. Et il faut normalement garder tous les personnages en vie... Sauf, est-ce que vous êtes du genre à vous risquer ou pas ?

Donc, le jeu possède une grande rejouabilité. On peut le refaire et l’expérience peut en être totalement différente (à ce que l’on dit). ;) Et j’aurais tendance à le croire, car pour ma part, je n’ai pas vu de fantômes, quelques zombies, sans rien de plus. Mon histoire œuvrait plus sur l’ambiance inquiétante des lieux que sur des fantômes ou apparitions. Si j’en juge par la bande-annonce, il y a beaucoup de trucs que je n’ai pas vu du tout. :P Ceci dit, un de mes personnages est mort sans que j’aie eu le choix de l’éviter. J’ai trouvé cela dommage. Et vers la fin, j’ai eu aussi un léger glitch dans l’histoire. Un de mes personnages Fliss qui accompagnait Alex s’est retrouvée, on ne sait pas pourquoi, au côté de Julia. :P Alors, j’imagine que dans un monde de possibilités, les concepteurs du jeu n’ont pas tout prévu. La fin a été plutôt expéditive. Cependant, rien ne me dit que si je recommence le jeu et que j’opte pour d’autres choix, cela ne sera pas différent...

Pour la façon de jouer, c’est très simple avec la manette. Voire même un jeu d’enfant, car vous n’aurez pas besoin d’utiliser tous les boutons. La trame sonore est adéquate, les choix de dialogues assez diversifiés et le jeu des acteurs (malgré qu’ils sont numérisés) vraiment bien en général. Peut-être que dans un futur, cette technologie continuera de s’améliorer jusqu’à ce qu’elle puisse rivaliser les films sur grand écran. Qui sait ?

En terminant, je recommande ce jeu à tous, sans hésiter. C’est décidément l’un de mes coups de cœur de cette année. Bonne expérience de jeu! 

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 5 (4 heures), Prix : 39,99$ (Steam)  

Note : 15/15


Site officiel : https://www.thedarkpictures.com/

Bande-annonce :

DRAUGEN

Catégories jeu : FP, Thriller


Il y a toujours de ces petits jeux indépendants qui se démarquent des autres sur le marché. Jeu ? En fait, je pourrais plus qualifier cela d’histoire légèrement interactive que de jeu vidéo proprement dit. :) On retrouve ce genre de réalisation de plus en plus sur le marché depuis les dernières années. Et personnellement, cela fait changement et me plaît.

L’histoire, c’est celle d’Edward Harden et de Lissie qui sont partis à la recherche de Betty (la sœur d’Edward) qui a mystérieusement disparu dans le petit village isolé de Graavik. Lors de leur arrivée en ces lieux majestueux, nos deux personnages découvriront un endroit complètement désert. Un drame semble s’y être passé et ils devront y découvrir la vérité...

Graphiquement parlant, le jeu Draugen est vraiment très beau et soigné. En fait, il donne presque envie d’être là-bas et de m’y asseoir tranquillement pour profiter du paysage. La musique est relaxante, adéquate pour le jeu. La façon d’y jouer est simple. Vous avez des plusieurs objets avec lesquels vous devez interagir afin d’en apprendre plus sur ce qui s’est passé à Graavik. Le jeu est simple à jouer. 

Comme je le disais, ce type de jeu est plutôt une histoire que l’on suit tel un conte que l’on vous lit. Toutefois, vous y participez puisque vous voyez à travers les yeux d’Edward. Il n’y a pas de puzzles à résoudre, de monstres à combattre, de trucs à faire contre la montre. Le jeu a été construit de manière de vous rendre témoin d’une histoire intrigante. 

En terminant, est-ce que je vous recommande ce jeu ? Personnellement, pour sa réalisation générale, je vous dirai : Oui. C’est très bien réalisé. Cependant, est-ce que cela convient à tous les types de joueurs, je ne crois pas. Seulement, pour ceux et celles que ce genre de jeux intéressent. Voilà! :) 

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 5 (90 minutes), Prix : 25,99$ (Steam)  

Note : 15/15


Site officiel : https://www.draugen.com/

Bande-annonce :

GHOST RECON BREAKPOINT

Catégories jeu : Action, Coop, Monde Ouvert, Multijoueurs, TPS


Même après avoir joué au jeu « Ghost Recon Wildlands » (le jeu complet) que j’avais adoré, j’avais tout de même hésité avant d’acheter celui-ci. Quelque chose me disait qu’il ne serait pas aussi intéressant que son prédécesseur. :P Et ce, même si l’acteur Jon Bernthal (The Punisher) y joue un petit rôle. J’avais raison! :( Je ne sais pas pourquoi lorsque certains jeux qui ont bien réussi, il y a des concepteurs de jeux qui pensent que de refaire tout le « gameplay » (association des touches, menus, etc.) pensent que cela va faire croire aux anciens joueurs de la série que c’est une nouveauté ? Normalement, lorsque l’on passe à une version améliorée de ce qui a été fait, c’est correct. Mais là, c’est tout simplement horrible. Et le mot est faible selon moi... Tellement que je crois que je ne le finirai pas. Après plusieurs heures de jeu, il me laisse amère sur bien des aspects.

L’histoire est simple. Cela se déroule quelque part dans une petite île paradisiaque où se retrouve un milliardaire nommé Jace Skell avec plusieurs de ses installations de recherche en robotique. Les drones créés par sa compagnie sont malheureusement utilisés à mauvais escient et bientôt, l’équipe de Ghost Recon est envoyée sur les lieux pour savoir ce qui se passe. Le joueur (vous) fait partie d’une expédition en hélicoptère qui est abattu en plein vol au-dessus de l’île. Vous serez parmi les quelques rares rescapés de l’attaque. Rapidement, vous vous cachez en forêt et vous assistez à l’élimination systématique des survivants par l’ennemi. Un ennemi qui se trouve être aussi un ancien agent militaire avec qui vous avez fait affaire plusieurs fois par le passé. Une quête de vengeance débutera...

Dans le jeu, nous avons l’occasion de découvrir des postes tenus par des résistants locaux contre le régime militaire mis en place. C’est là que vous aurez l’occasion de décrocher vos missions secondaires, de faction et quelques fois, principales. Jusque là, ça va. Là où commence le long chemin vers l’enfer, c’est la façon d’y jouer, menu, etc. Comme j’avais déjà joué à « Ghost Recon Wildlands », l’attribution des touches m’a grandement ennuyé. Surtout l’action de taper 2 fois sur la même touche pour déclencher une action quelconque ne semble pas marcher toujours.

Dans le jeu précédent, nous avions la chance avec la « roue du menu des armes » de déclencher plusieurs actions intéressantes, dont l’appel de véhicules. Très pratique. Dans ce jeu-ci, on ne peut pas. Il faut absolument retourner à un campement pour appeler un véhicule, etc., etc. À ce sujet, c’est tellement mal expliqué que j’ai parcouru la plupart du jeu à pieds, avant de découvrir en consultation sur le NET, comment appeler le véhicule. (???) Pas très intuitif comme gameplay. :( Ensuite, nous n’avons plus de coéquipiers lorsque l’on veut accomplir le jeu en solitaire. Dans le jeu précédent, nous avions 3 bots qui nous accompagnaient (animaient un peu l'ambiance). Là, ils ont remplacé cela par 3 mini-drones et en plus, on ne peut pas les utiliser tout le temps, car, il faut en acheter d’autres ou en construire d'autres pour bénéficier de leurs services. De plus, il y en a toujours un qui rate sa cible ??? Tellement que je me suis demandé si c’était pas une règle du jeu... Vraiment pas génial. :(

Le menu ainsi que les compétences sont mornes. Il faut se ramasser de l’argent pour toujours débloquer des options, parce qu’ici, ce n’est pas l’expérience qui prévaut, mais ce que l’on appelle les microtransactions. Ce n’était pas interdit cela dans les jeux !? Héhéhé! Pour ma part, ce qui m’a frustré le plus, c’est l’augmentation automatique en force des secteurs à explorer. Je m’explique. Dans un jeu de même acabit, il y a toujours des secteurs plus dangereux que d’autres. Et souvent, vous avez un avertissement que si vous y allez en début de partie, vous allez mourir. C'est pourtant simple. Je suis d’accord. Et c’est pour cela que certaines personnes comme moi préféreront explorer, faire des missions secondaires AVANT celles principales pour gagner en force et éventuellement, revenir pour défoncer nos ennemis. ;)

Or, dans le jeu, la mission avec Walker offre un niveau de 100. Donc, cela veut dire que notre personnage doit avoir en équipement et armes à un niveau minimum de 100 pour accomplir cette mission en particulier. Parfait ? Non. Alors que je passe plusieurs heures à gagner de la force... Par 3 fois, j’y retourne à cette mission et par 3 fois, je me fais tuer comme un idiot. (Sans compter que M. Walker a un fusil qui tire à travers les murs) Et là, le jeu me dit que la mission a changé et qu’elle a augmenté elle aussi en force. Quoi !?? Elle est passée de 100 à 140, plus tard à 160 et ainsi de suite... Ça, c’est le truc le plus idiot que l’on peut faire en tant que concepteurs de jeux. Pourquoi ne pas mettre le niveau à 250 à la place si vous ne voulez pas que l’on fasse tout de suite ? Faire une augmentation comme ça, c’est comme si vous disiez au joueur que toutes les heures passées à faire grimper son personnage n’avaient servi à rien. :( 

Ouais. Comme une histoire fantastique RPG mal gérée. Par exemple, quand j’étais jeune, il y avait des orques à côté de mon village, je suis donc parti à l’aventure pour prendre de l’expérience et y revenir pour sauver mon village. Sauf que ce n’est plus des orques, mais des dragons que je trouve à la place ? Quoi !? Mais, ils sont passés où les orques ? :) Hahaha! Non sérieusement, que vous fassiez des secteurs par niveau d’expérience, c'est OK. Mais, pas de l’auto ajustement stupide. Épargnez-moi cela s'il-vous-plaît!   

Oh misère! Bref, j’en aurais encore long à vous dire sur le sujet. En terminant, est-ce que je vous recommande ce jeu ? Non! Si vous tenez à jouer à un jeu de cette série alors je vous conseille fortement « Ghost Recon Wildlands ». Pas celui-ci. À moins d’y jouer en équipe, car je pense que ce jeu nous force presque la main à le faire ainsi, comparativement à son prédécesseur où l'on pouvait partir seul avec son fusil sniper sur le dos (nostalgie).


Gr : 4Gm : 3In : 3 // Dv : 5 (40 heures et +), Prix : 79,99$ (UPlay)  

Note : 10/15

Site officiel : https://ghost-recon.ubisoft.com/game/fr-ca/

Bande-annonce :