16 mai 2020

XCOM CHIMERA SQUAD

Catégories jeu : Stratégie, Sci-fi, Tour par tour


Il était évident pour moi que lorsque ce nouveau jeu est sorti sur le marché, il fallait que je l’essaie immédiatement. :) Ayant tout de même adoré les prédécesseurs comme Xcom2 ou Xcom2 : War of the Chosen, je ne savais pas à quoi m’attendre avec celui-ci. Ce qui, au début, a failli me décevoir. Je m’explique : le jeu a été largement simplifié. Donc, est-ce une bonne nouvelle ou non ? Cela dépend du type de joueurs. ;) Néanmoins, après quelques heures de jeu, j’ai bien aimé.

Ce nouveau volet de la série XCom se déroule plus d’une dizaine d’années plus tard après Xcom 2. La paix (ou presque) est revenue entre les humains et les extra-terrestres qui vivent ensemble, en société. Mais, à la suite d’un attentat à la bombe contre le maire de la ville, cela mettra la nouvelle équipe Chimera sur un pied d’alerte. Trois factions dans la ville sont soupçonnées d’avoir un lien avec cette attaque et il n’en restera qu’à vous d’éclaircir ce mystère...

Comme dans les jeux précédents de la série, Xcom : Chimera Squad est aussi un jeu de stratégie tour par tour. En fait, je vous dirai qu’il y a beaucoup de similitudes au niveau de la façon d’y jouer que les autres. Donc, je ne m’étendrai pas trop sur ce sujet. Toutefois, je crois le point fort de ce jeu : c’est d’avoir donné aux joueurs l’occasion de jouer des « Aliens ». Et qui dit nouveaux personnages, dit aussi nouvelles compétences. :)) 

Ce jeu-ci offre beaucoup de nouveautés en termes d’armes à feu et de pouvoirs. Mais, ne vous attendez pas à faire une énorme gestion d’une base secrète Xcom, ou encore d’avoir à capturer des extra-terrestres pour faire de nouvelles recherches. Tout est quasi inclus lorsque vous faites des missions. Car, la réussite de vos missions vous donne beaucoup de matériel à exploiter. Et d’ailleurs l’aspect recherche fut un point négatif pour moi, car j’ai dû sacrifier un personnage à temps plein pour ne faire que cela. :P Dans ce jeu-ci, il est impossible de mettre plusieurs personnages dans le centre de recherche.

On y a inclus aussi une nouveauté d’avoir des missions secondaires d’espionnage, mais de coté-là aussi légère déception : on ne peut envoyer qu’un seul agent à la fois. Encore une fois, j’ai consacré un agent à temps plein sur les missions secondaires d’espionnage. Pour le reste du jeu, ce sont des missions à accomplir sous la forme de tableaux à explorer comme dans les autres jeux. 

Un autre point que j’ai trouvé ennuyeux dans ce jeu-ci, c’est lorsque l’on veut changer les armes de plusieurs personnages à la fois. Avant, nous pouvions jouer directement dans l’inventaire d’un soldat et passer directement à l’inventaire du prochain soldat. Pas dans ce jeu-ci, il faut quitter l’inventaire du soldat courant, sélectionner le prochain, aller dans son inventaire, etc. :( Une perte de temps...

Autre nouveauté de ce jeu-ci, c’est que vous n’avez plus besoin de surveiller la planète des envahisseurs. En fait, il faut surveiller les quartiers d’une ville en ébullition. Quand vous répondez à une mission dans un quartier, cela réduit le climat d’insatisfaction de ce quartier. Et cela évite les émeutes. Mais comme vous avez plusieurs quartiers à surveiller, quelques fois, vous serez amené à choisir entre un quartier ou un autre. 

Lors de l’exploration d’un tableau, c’est-à-dire les missions en tant que telles, c’est comme les prédécesseurs. Du tour par tour, un peu de tactique et surtout, vos personnages ont des pouvoirs vraiment intéressants. À vous de bien les utiliser à votre avantage. On a aussi la possibilité de changer les membres de son équipe à notre guise, mais pour être honnête avec vous, j’ai toujours utilisé les mêmes personnages tout au long du jeu. Je n’en ai pas senti le besoin. 

En terminant, malgré quelques petites lacunes qui m’ont peut-être laissé un peu sur ma faim, je crois que ce nouveau jeu vaut vraiment la peine d’être joué. Je le recommande aisément à tous types de joueurs et fans de la série.  

Gr : 5Gm : 4In : 4 // Dv : 3 (15 heures), Prix : 29,99$ (Steam)  

Note : 13/15

Site officiel : https://xcom.com/

Bande-annonce :

10 mai 2020

SHERLOCK HOLMES - THE DEVIL'S DAUGHTER

Catégories jeu : Puzzle, Thriller, TP


Mieux vaut tard que jamais!!! :P Il y a quelques années déjà, j’avais acheté ce jeu en même temps que son prédécesseur : Sherlock Holmes - Crimes & Punishments que j’avais adoré, voir dévoré. Toutefois, avec après avoir terminé ce jeu, je commençais celui-ci qui est normalement une suite... Or, la compagnie en a profité pour redessiner M. Holmes, et même changer la façon d’y jouer. :( Cela m’avait tellement déçu à l’époque que j’y n’étais pas retourner depuis dernièrement. J’avais tout simplement mis le jeu de côté. Quelle erreur de ma part! Car en fait, c’est un petit bijou! :) Une autre aventure du célèbre détective que j’ai littéralement dévoré. Une fois de temps à autre, c’est agréable de jouer à des jeux pour se gratter les méninges.

L’histoire, c’est celle de Sherlock Holmes qui a maintenant la garde légale de la jeune fille de son ancien rival maintenant décédé : le professeur Moriarty. Toutefois, elle ne le sait pas. Malheureusement, le célèbre détective n’est pas vraiment doué du côté des relations interpersonnelles, et devra faire cohabiter son rôle en tant que parent que celui d’homme de loi. De plus, une jeune femme et mystérieuse nouvelle voisine du détective semblera exercer une certaine fascination chez la jeune fille...

Ce jeu-ci nous offre des enquêtes de diverses natures à résoudre tout en ayant une trame principale à l’histoire. C’est un jeu qui fera appel à votre sens de l’observation et déductions. On y retrouve aussi d’autres personnages familiers comme Wiggins, etc. Ce jeu combine plusieurs aspects, un peu d’action, de filature et de résolution de puzzles. Bref, de quoi pour plaire à la plupart des joueurs. Même encore aujourd’hui, les graphiques, la musique et les personnages sont bien réalisés. 

Pour la façon d’y jouer, je suis allé avec une manette pour PC, et le jeu semble avoir été conçu pour cela. Les voix en français sont professionnelles et charismatiques, la musique est appropriée. Il y avait beaucoup de travail quant à la réalisation de l’ambiance des lieux de l’Angleterre du début du siècle.

Quant à la difficulté des enquêtes, si vous êtes du genre observateur et méticuleux, vous ne devriez pas avoir de difficulté à passer ce jeu haut la main. En terminant, je le recommande facilement à tous les joueurs fervents de jeux d'enquête. C'est une belle réalisation.

Gr : 4Gm : 5In : 5 // Dv : 1 (15 heures), Prix : 54,99$ (Steam)  

Note : 14/15

Site officiel : http://sherlockholmes-games.com/fr/

Bande-annonce :

GUNS, LOVE, AND TENTACLES (BORDERLANDS 3 DLC)

Catégories jeu : Action, Coop, FPS, Monde Ouvert, Post apocalyptique, RPG


Il y avait longtemps que je n’avais pas critiqué du contenu additionnel (DLC) pour un jeu de cette série. :P Malgré que Borderlands 3, pour ma part, n’a pas été aussi attrayant que son prédécesseur Borderlands 2, je dois reconnaître que la compagnie a fait un beau retour dans ce que j’apprécie le plus avec ce jeu, c’est-à-dire : l’humour. Ceci est le 2e DLC, et je n’ai pas critiqué le 1er : « La casse du Beau Jackpot » qui était passable à mon avis.

En fait, dans ce nouveau volet, vous êtes invité à participer au mariage de Wainwright et Hammerlock, quelque part dans un trou perdu de l’univers. Vous êtes parmi les premiers invités à arriver sur les lieux et déjà les choses ne tournent pas rond puisque l’un des deux mariés se retrouve possédé par une entité maléfique qui vît sur les lieux depuis longtemps. C’est le cauchemar avant la cérémonie, mais comme vous êtes un bonne personne (hum!), alors vous vous proposez de rectifier la situation à grands coups de fusil. :) Les méchants n’ont qu’à bien se tenir...

Dans ce DLC, vous aurez la chance d’explorer de nouveaux lieux, et ce, dans une ambiance plutôt morbide tel un conte d’épouvante. Héhéhé! Et même de rencontrer la faune locale qui semble tout aussi étrange, humains y compris. Il y a de nouvelles armes, et qui dit nouveaux lieux, dit aussi nouveaux designs, décors et objets. La compagnie a fait du bon boulot sur cet aspect, ce n'est pas répétitif avec ce qui a été introduit dans le jeu de base.  

Je pourrais vous parler de la façon d’y jouer, etc. Mais, je risquerai de me répéter avec mes critiques précédentes qui s’adressaient au jeu de base : Borderlands 3. Ceci dit, j’ai adoré le retour de l’humour un peu loufoque dans ce nouveau volet, cela me manquait. J’y ai joué avec Zane, l’assassin qui est probablement celui qui a les répliques les plus amusantes de ce volet et qui ne va pas sans me rappeler l’humour du Beau Jack. J’ai ri sincèrement à plusieurs endroits par ces réponses insipides. En plus, la voix du traducteur en français est quasi similaire. :) Et parlant de similitude, j’ai trouvé que Gaige, l’organisatrice du mariage avait un caractère et une façon de se comporter ET de parler un peu trop similaire à Tiny Tina. :P Hum. Tellement que je me suis demandé pourquoi il n'avait pas donné ce rôle à la jeune psychopathe à la place ? Un petit manque d’originalité de coté. :P 

En terminant, si vous avez la passe de saison pour ce jeu, alors vous l’aurez gratuitement. Mais, si vous êtes plutôt du genre à acheter le contenu additionnel à la pièce, alors je vous le recommande.
    
Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 3 (8 heures), Prix : 19,99$ (Epic Games)  

Note : 15/15

Site officiel : https://borderlands.com/fr-FR/gunslovetentacles/

Bande-annonce :