27 mars 2015

Critique de jeu : ALIENS VS. PREDATOR


Oui, je sais il y a très longtemps que ce jeu est sorti. :P Mais, voyez-vous étant un amateur de Aliens et aussi Predator, je n'ai jamais été fervent du mariage entre ces deux créatures. Depuis la venue de la licence AVP, malgré quelques bandes-dessinées intéressantes que j'ai lues par le passé, les films m'ont toujours déçus ainsi que les jeux. Jusqu'à tout récemment avec Alien Isolation et même Colonial Marines que j'avais apprécié. De plus, comme il est aussi intéressant de jouer à des jeux à rabais, je me suis risqué avec celui-ci et j'ai été agréablement surpris. Si, si. :)

Dès d'entrée de jeu, le scénario est tout-à-fait inédit et ne ressemble pas aux films, ni aux bandes-dessinées. Ce qui est intéressant à mon avis. Il vous est permis de jouer les trois camps de personnages : i.e. les humains, les aliens et les predators. Donc, l'histoire est divisée en 3 sections de 3 points de vue différents. De plus, vous devez les jouer dans l'ordre si vous que l'intrigue dans les cinématiques se tiennent un peu.

Cela commence sur une planète sauvage à la végétation dense où la compagnie Weyland-Yutani a découvert une étrange pyramide. Cette pyramide semble renfermer des secrets anciens d'une race encore inconnue. La compagnie ne tardera pas à envahir les lieux afin d'y étudier les étranges artefacts et aussi, en profiter pour faire l'élevage de Xénomorphes (Aliens) en tout discrétion. Cependant, les véritables propriétaires de la pyramide insolite (Predators) semblent, eux aussi, intrigués par ces nouveaux venus. Des cibles potentiels pour se donner une occasion d'aller à la chasse et de prouver sa valeur au combat.

Le premier volet débute avec les Marines. Vous incarnez une recrue qui doit aller défendre les installations de recherche de son employeur, Weyland-Yutani, et qui semblent être la proie de vandalisme. Cependant, il découvrira rapidement que la disparition de certains chercheurs ainsi que la destruction des lieux n'est pas seulement dû à une infestation de xénomorphes, mais aussi de créatures invisibles beaucoup plus dangereuses. Le volet des Marines m'a semblé vraiment le plus facile des trois volets à jouer. Il s'agit d'un FPS pur et simple. On tire sur tout ce qui bouge, on balance des grenades, on s'arme de fusils plus puissants, bref, tout ce qui a plus commun dans les jeux de tirs.

Dans le deuxième volet, on y incarne un Alien qui doit défendre sa Reine et aussi aider ses autres compagnons à fuir et à détruire les installations de la compagnie qui les a retenus captifs. Et finalement, dans le troisième volet, on incarne le prédateur qui n'a qu'une idée en tête : se débarrasser de tous les parasites (aliens et humains inclus) qui ont profanés leur sanctuaire. La créature xénomorphe est un peu difficile à jouer car elle s'accroche à toutes les surfaces. Cela prend une certaine période d'adaptation avant de commencer à se déplacer sans se coller à toutes les parois. Ce qui n'est pas évident lors d'un combat où il faut se déplacer rapidement.   

Curieusement, c'est le Predator que j'ai trouvé le plus difficile à jouer, surtout en combat contre les Aliens. Malheureusement, il n'est pas très solide. Il meurt rapidement sous les salves des balles de fusils des Marines, et le combat contre plusieurs xénormorphes à la fois le rend très vulnérable. Oui, il peut faire des trucs intéressants comme poser des mines, utiliser son canon laser, ou sa lance, changer de style de vision mais il faut toujours être discret avec lui.

Honnêtement, j'ai bien aimé ce jeu car l'histoire et son ambiance m'a plu. De plus, même si le jeu date depuis un bon bout de temps, les graphiques sont encore très appréciables. Les joueurs à l'époque (2010) devaient vraiment trouver ce jeu très beau à sa sortie car il l'est encore aujourd'hui. J'y ai joué avec la manette et je dois avouer franchement que c'est vraiment simple. Il n'y a rien de compliqué dans l'utilisation des boutons, changer d'armes, poser des actions, etc.

En terminant, je trouve que c'est un bon jeu divertissant. Je n'ai vraiment pas été déçu de l'utilisation de la licence d'AVP. Cela a été conduit intelligemment de la main de maître de Sega et Rebellions. Et je le recommande non seulement aux fans de la série mais aussi aux amateur de jeux de tirs.

Gr : 4Gm : 4In : 4 // Dv : (9 heures, 100%), Prix : 14,99$ (Steam)  

Note : 12/15

Site officiel : aucun

Bande-annonce :