04 mai 2014

Critique de jeu : SHADOWRUN RETURNS

Il y a déjà un bout de temps que ce jeu est sorti et c'est par nostalgie des jeux de RPG à la Baldur's Gate que j'ai décidé d'acheter "Shadowrun Returns". Je croyais me retrouver avec un jeu en 256 couleurs, très pixelisé à en piquer les yeux. Holà! Mais pas du tout! Ce jeu peut se jouer en haute résolution. Oui, d'accord, comme les prédécesseurs de ce genre, il offre une vue isométrique (2D/3D) vue de haut. Un peu comme Diablo. On peut zoomer légèrement sur le jeu mais c'est limité et ce n'est pas non plus la plus grande surprise du coté graphique. Les dessins sont peaufinés, certes, mais sans plus.

Alors, qu'y a-t-il à gagner en jouant à ce jeu-ci ? En fait je crois, comme tous les bons RPG, c'est l'histoire qui compte. Et si vous n'êtes pas familier avec le monde de "Shadowrun" alors imaginez-vous les jeux de "Dungeons & Dragons" dans une époque futuriste. Un endroit où les elfes règnent sur des corporations comme hommes d'affaires, les nains sont des vendeurs d'armes, les humains utilisent la magie pour devenir chasseurs de primes et, les Trolls sont utilisés dans la police pour contrôler la société. Bref, ce ne sont que des exemples de l'univers de "Shadowrun" où l'on retrouve nos stéréotypes de personnages médiévaux fantastiques dans des situations hors de l'ordinaire.

Bien sûr, dans ce genre de jeux, vous aurez beaucoup de cours textes à lire mais l'intrigue est tellement bien ficelée et intéressante que j'ai littéralement dévorer ce jeu d'un bout à l'autre, hormis quelques pauses ici et là. Dans un futur éloigné, notre personnage sans emploi reçoit un curieux message vidéo d'un ami récemment décédé, et qui vous promets 100 000 nuyens si vous réussissez à retrouver son assassin. Comme vos finances ne vont pas très bien, vous acceptez le boulot. Toutefois, ce qui semblait une simple enquête de routine se cache quelque chose de beaucoup plus gros qu'un simple règlement de comptes.

Pour le gameplay, rien de plus facile si vous savez manipuler la souris. Ce n'est rien de très compliqué puisque vous n'avez qu'à choisir les réponses de vos dialogues en cliquant dessus. Et pour les combats, c'est le classique du tour par tour. Vous jouez, puis l’ordinateur, encore vous et ainsi de suite jusqu'à l'extermination de vos ennemis. Comme dans tous les RPG, votre personnage gagnera des points d'expérience (karma) après chaque combat gagné ou actions significatives à l'histoire et qui vous permettra d'améliorer ses compétences de base. Ce qui est intéressant est que vous n'avez pas besoin de tout développer comme compétences car il vous est toujours possible d'engager des mercenaires (jusqu'à 3) à votre solde pour vous accompagner dans vos missions. Vous aurez besoin de cogneurs, de mages et mêmes de pirates informatiques pour se promener dans le monde virtuel de la "matrice". (Oui, oui, c'est comme cela que ça s'appelle et cela n'a rien à voir avec le film du même nom).

En terminant, j'ai bien aimé ce jeu et je le recommande aux amateurs du genre et sans oublier, les nostalgiques de la belle époque des RPG. Ce jeu est pour vous!

Gr : 3Gm : 5In : 5 // Dv : 5  (10 heures), Prix :4,99$ (Steam)

Note : 13/15

Site officiel : http://www.shadowrun.com/shadowrun-returns

Bande annonce :