26 août 2017

Critique de jeu : SPIDER-MAN - SHATTERED DIMENSIONS


Mieux vaut tard que jamais. :) C’est ce que je pourrais vous dire à propos de ce jeu-ci qui a vu le jour sur la console en premier lieu en 2010, et ce, avant de connaître un nouveau regain de vie sur PC via Steam il y a quelque temps (en 2015). Cependant, je ne sais pas pourquoi il n’est plus disponible pour achat dans la liste des jeux du populaire magasin en ligne (???). Tout ce que je me rappelle, c’est qu’il n’était pas dispendieux, environ 15 $ et, je m’y suis amusé grandement. En fait, de tous les jeux de Spider-Man auxquels j’ai pu jouer jusqu’à présent, ce fut probablement celui qui s’était rapproché le plus de l’univers de fiction de l’homme-araignée, créé par Stan Lee. :)

D’ailleurs, j’ai été surpris de voir que le jeu avait été développé, entre autres, par Beenox qui se spécialisait au début de sa fondation comme entreprise dans le transport des jeux vidéos sous différentes plateformes (conversions). Ce n’est pas un nom qui est très répandu dans l’industrie du jeu vidéo, malgré la bonne qualité de leur travail, mais je dois vous avouer qu’ils ont réalisé tout de même un beau produit. Ils n’ont pas à voir peur du résultat. Étant un ancien lecteur de ce superhéros vers la fin des années '70 et début '80, je crois que le mot d’ordre était d’offrir aux joueurs une immersion similaire à celle de la lecture d’une bande dessinée. Selon moi, ils ont réussi! 

L'histoire débute lorsque Mysterio, maître de l'illusion, tente de s'emparer de la tablette de l'Ordre et du Chaos dans un musée de New-York. Cependant, Spider-Man arrive sur les lieux afin d'arrêter le malfrat et brise la tablette durant leur combat. Chaque morceau de l'objet mythique se retrouvera dispersé dans différentes dimensions, ce qui aura pour effet néfaste d'effondrer les voiles entre les réalités. Grâce à Madame Web, celle-ci entrera en contact avec chaque Spider-Man de ces différentes réalités afin de reconstituer la tablette.

Le joueur pourra jouer alors le Amazing Spider-Man qui retrouve le premier fragment sur les toits du New York des années 1970, Ultimate Spider-Man dans un système de canaux du New York des années 2000, Spider-Man 2099 dans un immeuble de Nueva-York de 2099 et Spider-Man Noir dans la gare du New York de 1933. Ce qui est intéressant est que chaque Spider-Man possède des compétences différentes les uns des autres. J'ai beaucoup aimé le Spider-Man des années '30.

En ce qui concerne les graphiques, comme il s’agit d’une immersion semblable à celle d’une bande dessinée, alors vous verrez que ceux-ci ont été réalisés dans cette optique. Pour ma part, je les ai trouvé parfaits pour l’ambiance et le but recherché. Ils sont plutôt simples, mais efficaces. Après tout, c’est un jeu de combats. D’ailleurs, à ce sujet, même certains méchants ont été créés pour le jeu, et selon moi, ils respectent vraiment le look dans la dimension à laquelle ils sont introduits. 

Je dois souligner aussi le fait que la façon dont se déplace le personnage, ou même encore à la façon dont il se bat (notamment Amazing Spider-Man), on se croirait vraiment dans la bande dessinée. :) Là-dessus, félicitations aux concepteurs d’avoir pu respecter ce détail, fort important, de la personnalité de Spider-Man.   

Pour le jeu, il est divisé en de petites histoires. Chacune d’elle se déroule dans une dimension où vous aurez un super vilain à combattre et plusieurs de ses complices. Les tableaux ne sont pas très immenses, mais ils conviennent bien au style du jeu. Plus, vous explorez les lieux et plus vous aurez la chance de cumuler des points afin d’acheter des compétences (ou plutôt des mouvements de combats spéciaux), et ce, afin d’améliorer votre personnage. Je ne suis pas un grand fan des milliers de combos que l'on peut faire, mais comme le jeu n'est pas dur en soi, vous n'avez pas besoin de posséder une dextérité incroyable pour le réussir.

Pour le gameplay, tout se déroule avec la manette pour PC. Je vous avouerai que je n’ai pas du tout essayé avec la souris et le clavier. ;) Pour la trame sonore originale anglaise, nous retrouvons les voix de certains acteurs populaires, dont Neil Patrick Harris qui fait la voix de Amazing Spider-Man. Toujours aussi verbomoteur! Héhéhé! Pour le reste, c'est du standard.

En terminant, si vous aimez les bandes dessinées de l'homme-araignée, je crois que ce jeu pourrait vous plaire grandement. Cependant, je ne sais plus où il est en vente pour les joueurs de PC, c'est dommage...    

Gr : 5Gm : 4In : 4 // Dv : (9 heures, 100%), Prix : -- (Steam)  

Note : 13/15

Site officiel : http://beenox.com/en/spider-man-shattered-dimensions/

Bande-annonce :