24 octobre 2016

Critique de jeu : HOW TO SURVIVE 2


Voici un jeu que j'attendais avec impatience mais que je n'ai pas acheté immédiatement à sa sortie "Early Access", car lorsque des jeux sont disponibles en mode préliminaire, je préfère passer mon tour et attendre la sortie officielle afin de ne pas être déçu et aussi de profiter d'un jeu sans bug. How to survive 2 (version finale) est sortie au début Septembre 2016 et je dois vous avouer que j'ai adoré. D'ailleurs, j'y joue encore... :)

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas du tout ce jeu, je vous invite à lire la critique de son prédécesseur : How to survive que j'ai fait sur ce blog avant celle-ci. Le deuxième opus nous présente encore une fois une vue isométrique d'endroits à explorer et où vous pourrez tuer des méchants zombies à profusion. Et ce, tout accomplissant une série d'objectifs précis pour devenir de plus en plus fort. Bien sûr, ne vous attendez pas à une grande révolution en comparaison avec le premier jeu. En fait, il faut voir plutôt cela comme une excellente amélioration de l'original.

L'histoire se déroule des années plus tard après l'incident de l'archipel de Los Riscos. À présent, l'épidémie (zombies) s'est répandue sur la surface complète de la Terre ne laissant place qu'à une petite poignée de survivants et de loups solitaires. Votre but ultime est de survivre du mieux que vous le pouvez avec les moyens mis à votre disposition. Vous débarquez ainsi en Louisiane où ferez la connaissance de Kovac, un mystérieux survivant qui vous prodigue des conseils (sous formes de missions) pour affronter vos ennemis.

Tout comme dans le jeu précédent, le jeu "How to survive 2" est un mélange de jeu de tirs et de "gathering" (ramasser) des composantes pour fabriquer des armes, se nourrir, etc., etc. La grande nouveauté de ce jeu-ci est que vous pouvez maintenant construire un camp qui vous permettra de vous protéger la nuit venue. Vous pourrez aussi ériger différents ateliers qui vous permettront de bonifier vos armes, vos armures et votre nourriture. Cette fois-ci, l'expérience que vous gagnez devra être partagée entre les compétences de votre personnage, les différents ateliers construits et ainsi que votre campement. Donc, vous devez réfléchir de façon judicieuse afin d'investir vos points aux bons endroits pour vous aider dans vos futures missions. 

Un truc que je peux vous donner à ce sujet, c'est d'investir vos points un niveau à la fois. C'est à dire augmenter votre personnage d'un niveau, une à deux compétences, ensuite vos ateliers et ensuite votre campement. Répéter dans cet ordre jusqu'à épuisement de vos points. Ainsi, le jeu ne sera pas trop difficile. Car, si vous investissez tous vos points dans un seul aspect du jeu, vous risquez de vous retrouvez avec des monstres trop forts pour vous. Ou encore, que vous subissiez les effets négatifs de la famine ou de la soif. Soyez un peu stratégique dans vos choix. ;)

L'autre nouveauté, c'est de pouvoir jouer à ce jeu en partie dites multijoueurs (i.e. privée ou publique). Pour ma part, je n'ai pas joué en mode solo, préférant me construire un camp dans une partie multijoueurs privée où je peux inviter mes amis quand ils sont disponibles. Sachez que même si vous conserver vos armes et niveaux dans une partie solo ou encore en multijoueurs, le campement n'est pas transférable d'un type de partie à un autre. Soyez averti! De plus, dès qu'un joueur supplémentaire se joindra à votre partie, les monstres deviennent plus durs à tuer.

Ce que j'ai aimé de ce jeu, c'est que tout au long de votre progression en tant que chasseur de zombies de nouvelles missions se débloqueront. Et même après plus d'une quarantaine d'heures de jeu, je n'ai pas encore terminé. Il faut dire que je suis très prudent, et je fais évoluer tous les aspects du jeu en même temps. Ce qui m'amène souvent à répéter (plus d'une fois) les mêmes missions car j'ai besoin de composantes bien précises pour améliorer mes objets. 

Pour les graphiques, c'est très similaire à son prédécesseur. C'est beau et adapté à ce type de jeu. Les zombies sont similaires, toutefois, il y a quelques nouveaux types de monstres. Et pas toujours évident à tuer. Tout comme les armes, il y en a toute une panoplie que vous pouvez fabriquer avec chacun avantages et désavantages. La seule chose que je n'ai pas encore vu et je ne sais pas si cela a été retiré du jeu :ce sont les cocktails Molotov. (!?) Ils ne semblent pas encore disponibles dans le jeu, et je suis rendu au niveau 33.

Pour les tableaux à explorer, cela se passe pour la plupart du temps dans le "Bayou" de la Louisiane ou encore, en ville. Bien sûr, cela peut sembler répétitif en soi après quelques heures de jeu, mais j'ai été surpris de constater que de nouveaux endroits se débloquent, même rendu à un plus haut niveau.
  
Coté gameplay, cela n'a pas changé non plus d'avec son prédécesseur, que ce soit avec le clavier et la souris ou la manette de jeu, c'est vraiment simple.

En terminant, je recommande ce jeu aisément à tous les types de joueurs. Il est vraiment intéressant et vous en avez pour des heures de plaisir. De plus, pour son bas prix, il en vaut la peine. Quant à moi, c'est une belle réussite.

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 1  (40 heures +), Prix : 15,99$ (Steam)

Note : 15/15

Site officiel : http://howtosurvivethegame.com/fr

Bande-annonce :