16 juillet 2013

Critique de jeu : ORCS MUST DIE! 2


C'est avec une certaine anticipation que j'attendais la suite de ce jeu et franchement, je n'ai pas été déçu. Le premier volet de la série m'avait complètement accroché. Je m'explique... Comme bien des personnes quand Orcs must die 1 est sorti, je n'avais aucune idée de ce que c'était. Toutefois, les graphiques très 'cartoonesque' (comiques) avec leurs couleurs attrayantes avaient attiré mon attention. Et c'est comme cela que j'ai été introduit au genre de jeux que l'on nomme les "Defense Tower". Les "Defense Tower" sont des jeux qui ont pour mission de défendre une position contre les ennemis pendant une période de temps. Et ce, avec divers fonctionnalités.

Dans Orcs must die, le but est d'empêcher les Orcs d'entrer dans un portillon magique, que le joueur doit défendre au prix de sa vie, et ce, afin qu'ils n'aillent pas attaquer les habitants du royaume. Ici, on ne parle pas de périodes de temps pour réussir mais de vagues d'orcs que l'on doit décimer jusqu'au dernier. Mais voilà, pour accomplir la tâche, le joueur possède une série de pièges, plus hilarants les uns que les autres, et qu'il doit installer tout le long du parcours qu'emprunteront les orcs pour se rendre jusqu'à leur objectif. Dans ce jeu, le joueur est représenté par un jeune apprenti magicien qui me fait vraiment pensé à Bruce Campbell par ses commentaires pas mal idiots et drôles, et qui les lancent de temps à autres. Le genre d'abruti en herbes, vous voyez ? Hum!

Évidemment, vous aurez compris que la difficulté du jeu ne se limite pas juste à cela, puisque de nouveaux monstres apparaissent de tableau en tableau que vous réussissez à protéger. De plus, pour pimenter le tout, vous pouvez avoir jusqu'à 2 portails à protéger en même temps. Ce qui vous oblige à courir allègrement parmi les ennemis à la peau verte pour vous rendre d'un point à un autre. Et là, heureusement, vous aussi, avec de l'expérience que vous gagnez sous forme de crânes (échangeables à la boutique du coin), vous pouvez ainsi améliorer vos pièges, en acheter de nouveaux, acheter de nouvelles armes pour votre personnage, etc. Au début, les tableaux peuvent vous sembler faciles à protéger mais croyez-moi, vers la fin, vous allez devoir penser à de meilleurs stratégies pour contrer l'envahisseur.

Les nouveautés dans "Orcs must die 2", c'est que l'on peut jouer en coopérative avec un autre joueur (qui est représenté par une magicienne). Les commentaires entre les deux sbires sont assez amusants. Il y a de nouveaux monstres, de nouveaux pièges, de nouvelles armes et aussi de nouveaux sorts. Enfin, il y a de quoi vous équipez très solidement contre toutes les éventualités... ou presque. 

Le jeu est facile d'utilisation en soi, y a des modes difficultés de "Apprenti" à "Vétéran" pour ceux et celles qui commencent. Les graphiques sont très beaux, la musique entraînante, les commentaires tordants, bref, c'est une belle réussite car je n'ai pas vu de points faibles à ce jeu. Si ce n'est que l'on me dise que les jeux de "Defense tower" ne vous intéresse pas. En terminant, je recommande ce jeu à tous les joueurs qui aiment la stratégie et aussi rire un peu en même temps.

Gr : 5Gm : 4In : 5 // Dv : 5 (20 heures et +) , Prix : 3,74$ (Steam) - rabais

Note : 14/15


Site officiel : http://www.robotentertainment.com/games/omd2

Bande annonce :