11 janvier 2013

Critique de jeu : DEADLIGHT


Dernièrement sur Steam, il y avait un petit jeu en rabais à 50%, vraiment pas cher, intitulé "Deadlight". Développé par "Tequila Works", Deadlight fait partie de ces petits jeux 2D d'aujourd'hui adaptés pour les iPads, etc. C'est un jeu dans le même ordre d'idée que LIMBO pour ceux ou celles qui ont eu la chance d'y jouer. C'est un personnage que l'on contrôle avec les flèches du clavier et que l'on doit faire passer de la partie gauche de l'écran (entrée) vers la droite (sortie). Et ce, sur un terrain accidenté où l'on doit éviter les pièges. En fait, cela me rappelle fortement la 1ère version de "Prince of Persia" des années 80 en 16 couleurs. :) Héhéhé! Sauf que cette fois-ci, les graphiques sont cent fois plus beaux. 

L'histoire est clichée, celui d'un homme qui doit se sauver de la ville de Seattle au prise avec un problème de zombies grandissant. Il faut les éviter, grimper les façades d'immeubles, sauter par-dessus des précipices, etc. Malheureusement, dans ce genre de jeu-là, cela peut devenir rapidement répétitif et un peu ennuyeux. Comparativement, à LIMBO, où chaque tableau était un challenge en soi, "Deadlight" manque de défis. C'est pas mauvais si on aime les histoires de zombies mais ce n'est pas le jeu du siècle non plus. Je crois que pour quelqu'un qui a une tablette électronique et qui doit s'occuper durant un voyage en train ou autres, vaut mieux jouer à "Deadlight" qu'aux cartes (solitaire). Bref, à moins de le payer en bas de 5$, ce n'est pas un jeu que je recommande.

Gr : 3, Gm : 4, In : 2 // Dv : 1 (7 heures), Prix : 14,99$ (Steam)

Note : 9/15



Bande annonce  :