16 juillet 2017

Critique de jeu : THE BANNER SAGA 2


Il y avait un petit bout de temps que je n’avais pas joué à un jeu de stratégies, tour par tour contre l’ordinateur. Alors, je me suis tourné vers une petite compagnie de jeux indépendants (Stoic) pour jouer à leur second opus : The Banner Saga 2. J’avais dévoré grandement son prédécesseur à cause de son histoire poignante. Et vous savez quoi ? L’histoire de ce jeu-ci est tout aussi enivrante et intéressante. ;) Bref, même si les graphiques demeurent de beaux dessins animés parsemés d’animations souvent statiques (ex : dialogues), il faut bien reconnaître que cette compagnie a le tour de bien raconter une histoire...

Et côté histoire : ce jeu-ci est vraiment la suite directe de son prédécesseur - « The Banner Saga ». C’est pourquoi je vous recommanderais de le terminer avant de faire celui-ci. :) Simple question de bien vous imprégner dans l’intrigue du jeu... Ceci dit, on débute l’histoire avec la défaite récente d’un des généraux des Dredges, une race de guerriers à l’apparence de robots, qui mettent à feu et à sang tout le pays. Croyant avoir réussi à calmer les ardeurs de cette terrible force armée, en tant que chef d’un groupe de survivants (composé d’humains et de Varls - guerriers géants - ), vous réalisez que les dredges ne semblent pas s’arrêter dans leur quête de destruction. Ils vous poursuivent sans relâche. Donc, il revient à vous la lourde responsabilité de la survie de votre groupe et vous vous empresser d’aller rejoindre la grande Capitale à plusieurs jours de marche de votre point de départ. Et ce, afin d'obtenir tous les secours nécessaires et aussi les réponses à savoir pourquoi les ténèbres s'emparent de votre pays. Serez-vous un chef à la hauteur ? D’autres embûches parsèmeront-elles votre parcours ? À vous de le découvrir...

Comparativement au premier jeu, celui-ci comporte beaucoup de nouveautés telles que des nouveaux objets magiques pour votre inventaire, de nouvelles compétences à développer, de nouveaux monstres et plus de cinématiques. Cependant, le cœur du jeu reste le même. Son gameplay est facile que ce soit avec la souris ou encore avec une manette pour PC. La musique est intéressante et le niveau de difficulté est acceptable. Il n’y a qu’un ou deux combats (vers la fin du jeu) que j’ai eu un peu plus de fil à retordre. Il n’est pas nécessaire d’équiper les personnages principaux avec des objets magiques, cela dépend de vous.

La principale difficulté est, selon moi, de bien planifier vos combats et de bien choisir QUI participera à la bataille. Si vous jouez au mode « Normal », tous les membres de votre équipe qui sont blessés au combat doivent se reposer, et ce, avant de pouvoir être réutilisé. Il n’est pas nécessaire d’améliorer tous les personnages du jeu, mais seulement ceux avec qui vous combattez le plus souvent. De plus, comme il s'agit d'un jeu RPG à la fois, il est possible que certaines de vos décisions (i.e. paroles) avec certains membres composant votre groupe puissent influencer l'histoire. Personnellement, peut-être ai-je fait les bons choix ? Mais, il n'y a rien qui m'a mis dans l'embarras.

En terminant, je recommande facilement ce jeu à tous les joueurs de stratégies. C'est un jeu très bien réalisé, intéressant sur plusieurs aspects et s'il tombe dans vos goûts pour la mythologie nordique, alors vous risquez peut-être de le dévorez comme moi. ;)

Gr : 4Gm : 4In : // Dv : (11 h)  Prix : 21,99$ (Steam)

Note : 13/15

Site officiel : http://stoicstudio.com/

Bande-annonce :