01 août 2016

Critique de jeu : MIRROR'S EDGE CATALYST


Après avoir été conquis par le premier jeu de Mirror's Edge, j'attendais celui-ci depuis fort longtemps. Il faut dire que les studios de EA ainsi que DICE ont tout de même pris plusieurs années avant de se décider à y faire une suite. Peut-être parce qu'à la sortie du jeu original, il n'était pas très populaire et qu'il a réussi à se construire une importante base d'admirateurs au fil du temps ? Qu'importe, j'en fais partie. ;)
 
Ceci dit, pour ceux et celles qui ne savent pas de quoi il s'agit ici, Mirror's Edge Catalyst est un jeu particulier qui se trouve à mi-chemin entre un jeu de puzzles (comment se rendre du point A au point B rapidement) et un jeu de tirs FPS (vue subjective), mais sans les armes. Car, dans le futur, les armes ne peuvent être utilisées que par leurs propriétaires légitimes. Donc, notre héroïne principale doit apprendre à se battre malgré tout. Toutefois, ce n'est pas l'objectif ultime de ce jeu.
 
En fait, les qualités requises sont le sens de l'observation des lieux, la rapidité à se déplacer d'un endroit à un autre et une bonne dose d'adrénaline pour surmonter les obstacles ainsi que le vertige (hauteur) des gratte-ciels. Oui, notre personnage est une "runner" (coureur) qui doit sauter d'un toit à l'autre des immeubles de la ville afin d'accomplir ses missions. Dans un monde futuriste où la vidéosurveillance est partout, ces runners, rapides et furtifs, sont devenus une nécessité pour tous les gens qui ne veulent pas attirer l'attention des autorités lors de livraison colis au contenu interdit.
 
L'histoire : vous êtes Faith, une jeune femme rebelle qui a des démêlés avec la justice. À peine libérée d'un séjour en prison, elle retournera travailler avec son ancienne équipe de coureurs. Cependant, bien des choses ont changé depuis. Il y a de nouveaux membres pas très sympathiques à son égard, des dissensions avec d'autres équipes de coureurs, mais surtout, il y a le grand responsable de la sécurité de la ville de Glass, M. Kruger qui annonce l'arrivée d'un nouveau processus de sécurité qui ne dit rien qui vaille. Cela n'en prend pas plus pour attiser la curiosité de Faith qui découvrira, à son grand dam, que les desseins du magnat de la sécurité sont plus dangereux qu'elle ne le croyait, et que celui-ci est prêt à tout pour mettre son plan à exécution...
 
Tout comme son prédécesseur, Mirror's Edge Catalyst, offre des graphiques aux couleurs attrayantes. Ils sont beaucoup plus réalistes, et la ville nous semble belle et bien réelle, à moins de vous attarder à ce qui se passe en bas; c'est à dire la circulation. :P Cependant, pour les parcours à réaliser, c'est bien réussi. Il y a des cinématiques tout au long du jeu, ce qui est, selon moi, beaucoup plus intéressant qu'un dessin animé comme dans le premier jeu. L'immersion est plus facile et Faith nous semble humaine comme vous et moi. On a envie de se rallier à sa cause.

Il y a quelques différences au niveau du "gameplay" comparativement. Dans ce jeu-ci, les combats corps à corps sont plus élaborés. Toutefois, je m'ennuie de pouvoir désarmer les ennemis parce que l'usage des armes à feu est impossible à cause de la reconnaissance des empreintes digitales. C'est correct, admettons que cela se marie bien avec la mentalité de Faith, une bonne bataille plutôt qu'une tuerie sans vergogne. De toute façon, il est inutile de s'attaquer à tout ce qui bouge, vous vous ferez tuer stupidement à force de rester en place. Le but, c'est de se faufiler partout, discrètement et subtilement.

Dans ce jeu-ci, il est aussi possible d'avoir le parcours assisté pour savoir où se diriger. Il y a plusieurs éléments du décor qui apparaissent en rouge pour vous montrer la voie à suivre. On y a même ajouté, par souci de facilité, un trait devant vous qui vous indique par où passer. Cependant, il n'indique pas nécessairement le chemin le plus court pour se rendre à son objectif. Et quelques fois (souvent vers la fin du jeu), il nous conduit à des culs-de-sac ou il disparaît complètement. Ici, il ne s'agit pas d'une zone interdite. Je dis bel et bien que le fil conducteur ne nous apparaît tout simplement plus du tout. :( Donc, si vous vous fiez seulement à cela, comme je l'ai fait, alors préparez-vous à de mauvaises surprises!

Autre point de nouveauté, le grappin. Maintenant, Faith peut utiliser un grappin pour se balancer d'un immeuble à un autre, à des endroits précis et même atteindre des hauteurs insoupçonnées. Elle possède même un "disrupteur" à son bras afin de nuire aux ennemis pendant quelques secondes (étourdissements). Hormis, la mission principale, le jeu est plus ouvert (géographiquement parlant) que son prédécesseur; ce qui permet au joueur d'explorer une grande ville où plusieurs missions secondaires (ou points d'intérêts) peuvent être réalisés.  

Plus le personnage réalise des missions et plus, il peut augmenter ses compétences. Il a le choix parmi trois catégories. Certaines compétences se débloquent après la réalisation de certaines missions. Pour ma part, je n'ai pas toujours investi des points à chaque fois que j'en gagnais, car certaines d'entre elles m'apparaissaient plus ou moins utiles pour terminer le jeu. Comme je n'ai pas opté vers le combat, l'augmentation du "disrupteur" en force m'a paru inutile. Je préférais courir. :)    
 
Ici, je recommanderai l'utilisation de la manette Xbox360 pour PC, car le jeu a été désigné pour cela. Il est plus facile de faire des sauts, monter sur les murs, bref de synchroniser ses mouvements pour que Faith puisse se mouvoir facilement d'une place à un autre. Par contre, je n'ai pas essayé ce jeu avec la souris et la clavier. Honte à moi! ;)

Mes points négatifs sont les suivants : Les missions secondaires (ou points d'intérêts) devraient avoir une description des conditions minimales requises pour les accomplir. Pour ceux et celles qui me connaissent personnellement, savent que j'aime bien faire toutes les missions secondaires avant celle principale. ;) Au début du jeu, je me suis pris à faire et à refaire une mission secondaire pendant plusieurs dizaines de minutes, (voire même heure) et ce, après avoir calculé le parcours optimal. Oui, tout cela avant de réaliser qu'il me fallait un grappin (à ce point-ci du jeu, je ne savais même pas que cela existait) pour réussir ma course. Donc, j'ai trouvé cela frustrant et pénible. De plus, après un certain temps de jeu, les missions secondaires (ou points d'intérêts) nous semblent très répétitifs. Pour ma part, une fois la mission principale terminée, je n'avais plus l'intérêt de terminer le reste...

Les poursuivants : il arrive quelques fois que vous passer à coté des gardes. Alors, vous zigzaguez entre les obstacles mais fait intéressant, les balles continuent de vous atteindre, même lorsque vous avez semé vos ennemis. Plusieurs fois, je me suis retourné durant ma course après avoir reçu des blessures, et il n'y avait personne ? Des balles qui passent au travers des murs ??? Peut-être...

Problèmes de synchronisation dans les combats. Malgré que j'ai vraiment essayé de rendre mon combat le plus diversifié possible pour empêcher l'ennemi de me bloquer, je me suis rendu compte rapidement que faire les mêmes coups étaient le plus efficace de tout. J'ai réussi à déclencher, une ou deux fois, durant le jeu des combos de terminaison; un genre d'animation où Faith flanque une volée à son adversaire. Mais je n'ai jamais su si c'était moi qui avait cela ou si le jeu avait été programmé ainsi ?

Coté histoire, on dirait qu'il y a une erreur, Faith n'avait pas une sœur dans le jeu original ? La policière accusée de meurtre pour qui elle tente de l'innocenter ? On ne sait plus trop si ce jeu-ci est la suite de son prédécesseur finalement...

En terminant, malgré mes points négatifs de "gameplay", j'ai vraiment aimé l'histoire du jeu de Mirror's Edge Catalyst. Il m'a tenu vivement intéressé au point de vouloir le terminer. Et ce, malgré un prix exorbitant de 79,99$ pour environ dix heures de jeu. :P Et cela, en y comptant les quelques missions secondaires que j'ai accomplies tout au long de mon parcours. À mon avis, c'est beaucoup trop cher pour la durée. Cependant, je crois aussi que ceux et celles qui ont aimé ce genre de jeu (course à obstacles) trouveront satisfaction dans celui-ci. Pour ma part, j'attends déjà la suite...
 
Gr : 5Gm : 3In : 5 // Dv : 1  (10 heures), Prix : 79,99$ (Origin)

Note : 13/15

Site officiel : http://www.mirrorsedge.com/

Bande-annonce :