10 septembre 2015

Critique de jeu : BLACKGUARDS


Ça faisait un bout de temps déjà que je désirais jouer à ce jeu mais au prix qu'on le vendait, je ne voulais pas trop me risquer par peur d'être déçu. Donc, j'ai attendu qu'il soit en rabais à un prix ridiculement bas sur Steam avant de l'acheter. Comme je m'en doutais ce jeu a de belles qualités mais aussi quelques défauts. Dans le marché déjà très surpeuplé du RPG, parfois, il est facile de passer de la lumière à l'obscurité si le jeu possède malheureusement des lacunes.

Blackguards est avant tout un jeu de stratégie tour par tour, plus qu'un RPG. C'est-à-dire vous placez vos personnages sur la surface du jeu. Puis, vous les déplacer un certain nombre de cases comme aux échecs, ensuite c'est le tour à l'ordinateur, vice-versa, etc. Un peu le même principe des jeux comme Might & Magic, XCom, etc. Vous avez un nombre limité d'actions à poser par tour, et ce, tout dépend de votre expérience, votre style de personnage (guerrier, mage, archer), les objets de votre équipement et vos compétences.

L'histoire est tout de même intéressante, étant l'un des gardes de la princesse du royaume, vous êtes chargé de la protéger. Mais voilà, par un curieux soir, la garnison vous découvre les mains ensanglantées et le cadavre de la princesse gît à vos pieds. Et vous n'avez aucune idée de ce qui s'est passé ? Vous avez perdu la mémoire. Êtes-vous le responsable de ce meurtre ? Vous n'en savez rien. Toutefois, vous croupissez dans une cellule en attendant votre mise à mort. Dans ces lieux, vous faîtes la connaissance de Naurim, un Nain, et il vous aide à vous enfuir de votre prison. Une fois à l'extérieur, vous vous jurez de découvrir la vérité sur ce qui s'est réellement passé le soir fatidique.

L'histoire est divisée en chapitres. Et pour ma part, je crois que ce fut le premier chapitre qui fut le plus difficile à compléter. Peut-être parce que mon personnage n'était pas assez fort, et que je commençais seulement à comprendre comment investir adéquatement dans de bonnes compétences pour le rendre plus solide. De plus, tout au long de votre aventure, vous allez rencontrer d'autres personnages qui se joindront à votre équipe et vous pourrez ainsi contrôler plusieurs personnages sur la surface de jeu.

Le jeu en soi est assez facile à opérer puisque tout peut se faire à l'aide de votre souris. Vous pouvez aussi vous faire des touches de raccourcis si vous le désirez. Les graphiques sont bien réalisés et même si la vue du jeu semble isométrique par défaut, il est possible de faire bouger la caméra afin de vous positionnez au-dessus de la surface de jeu. Ainsi, vous pouvez mieux voir toutes les cases où vos personnages peuvent se déplacer.

Mes points négatifs seraient les suivants : Il n'y a pas beaucoup d'explications sur les impacts réels des sorts de mage ou de nos compétences en combat. Quelques fois, la vue isométrique peut porter à la confusion car on ne voit pas toujours bien où l'on peut placer nos personnages. Il y a des tableaux dont les monstres arrivent sur la surface de jeu sans arrêts, et dès fois, il est trop tard avant de réaliser que tout ce que vous aviez à faire, c'était de traverser la surface de jeu du point A au point B sans mourir. 

Pour ma part, plus mes personnages devenaient forts au cours de l'histoire et plus les tableaux étaient faciles à réaliser. Toutefois, dans le tout dernier chapitre du jeu, mes personnages se sont mis à rater leurs attaques presque tout le temps (???Comme si les concepteurs avaient trouvé que la seule façon d'offrir une difficulté aux personnages étaient de rater leurs coups au lieu de mettre des monstres avec plus de résistance. Par principe, si un joueur a bien réussi à monter son personnage, alors il a le droit de faire des combats équitables et ce, même s'il élimine tous les ennemis facilement. 

Un autre détail qui m'a fortement embêté: je n'ai jamais été capable de jeter des sorts à mes coéquipiers pour les aider dans leurs combats, ni de jeter des sorts sur tous mes ennemis à la fois. Par contre, l'ordinateur, lui, me jetait allègrement des sorts qui affectaient tous mes personnages en un seul coup et ce, peu importe leurs positions sur la surface du jeu. J'ai trouvé que c'était de la triche de la part de l'ordinateur de faire cela, alors que je ne pouvais pas le faire. :( Mais, malgré tout, j'ai fini par gagner tous mes combats. 

En terminant, je sais que les critiques de ce jeu sont plutôt mitigées. Pour ma part, j'ai bien aimé mais, dû à quelques lacunes de gameplay, je vous recommande de jouer au démo disponible sur Steam afin de vous faire une idée.

Gr : 4Gm : 4In : 4 // Dv : 3  (30 heures), Prix : 43,99$ (Steam)

Note : 12/15

Site officiel : http://www.daedalic.de/en/Game/Blackguards

Bande-annonce :