30 août 2015

Critique de jeu : MARLOW BRIGGS AND THE MASK OF DEATH


Comme ces temps-ci, je n'ai pas de grandes nouveautés à vous parler, donc j'ai décidé de me risquer en jouant à des jeux qui datent un peu. Voici un jeu qui m'a tout-de-même plu alors que je ne m'attendais à rien du tout. "Marlow Briggs" est un jeu "beat them all" (cognez les tous!) qui ressemble à un croisement entre "Darksiders" et les vieux jeux de "Tomb Raider".  L'histoire est un gros cliché en soi mais cela n'en prend pas plus pour s'amuser à battre les méchants. Et curieusement, même si le jeu est sorti il y a plus de 2 ans déjà, les graphiques sont beaux et très colorés. Un peu carré pour les personnages, certe, mais j'ai bien aimé le visuel en général.

L'histoire : Marlow Briggs dont la copine, archéologue, travaille pour un mafioso chinois se fait kidnapper sous ses yeux, et il sera laissé pour mort. Toutefois, il sera ressuscité par une force mystique. Il deviendra possédé par de nouveaux pouvoirs et une énorme faux (arme). Avec celle-ci, il se promet d'aller sauver sa bien-aimée et tuer tous les méchants sur son passage. Bien entendu, aussi par la même occasion, faire regretter au mafioso chinois de l'avoir traité ainsi. Pour le reste du jeu, on cogne, on avance, on cogne encore et on avance jusqu'à ce que l'on se rende à notre objectif final : Tuer le gros méchant et sauver la fille en détresse.

Malgré une histoire très stéréotypée, Marlow vient aussi avec des dialogues un peu trop simplets. Du genre : "Moi, héros, toi, méchant, toi mourir!" Ok, j'exagère! :P Mais c'est un peu l'idée de ce jeu qui aurait pu être plus sérieux à mon avis. Bah! L'important, c'est de tuer tout ce qui bouge et pour cela vous allez être servi. Au départ, notre héros se bat avec une immense faux mais celle-ci se transformera peu à peu, au cours de l'histoire, en de nouvelles armes, et elles posséderont de nouvelles propriétés. Avec les points d'expérience cumulés en tuant les ennemis, vous pourrez aussi débloquer de nouveaux pouvoirs : feu, froid, etc. Sans être original, Marlow livre tout-de-même la marchandise sur ce point.

Là où j'ai eu de la difficulté, c'est que les armes viennent avec des séries de combos à exécuter. Pour moi, je n'en ai appris que quelques-uns sur l'ensemble. Malheureusement, même si j'ai joué avec une manette pour PC, je n'ai jamais pu profiter pleinement du potentiel du personnage. Donc, j'ai terminé en faisant quasiment toujours la même chose. :P Hormis les combats, il y a parfois des puzzles à résoudre, un peu comme dans "Tomb Raider". On déplace des cubes sur des plaques, il y a des portes qui s'ouvrent, on a du temps pour effectuer certaines opérations, etc. Bref, on a déjà vu cela ailleurs.

Le problème principal avec un jeu de ce genre, c'est que s'il dure longtemps il faut que l'histoire soit intéressante ou, que les décors et les quêtes à réaliser soient diversifiés pour tenir en haleine le joueur. Pour ma part, après plus de 6 heures de jeu, je commençais par me lasser. Et ce n'est pas l'humour pas très recherché qui me donnait l'envie de continuer. Toutefois, je l'ai fait! Il y a une partie de moi qui doit aimer cogner sans raison, je suppose. Hahaha!

En terminant, la réalisation n'est pas mauvaise en soi, j'aime bien les graphiques et aussi le personnage principal. L'originalité de la faux qui se transforme en d'autres armes n'est pas si pire que cela. Les pouvoirs sont corrects mais, malgré toutes ces brides de bonnes idées, il manque un fil conducteur pour coller tout cela ensemble. Un jeu plus court aurait peut-être été mieux ? Moins d'humour médiocre aussi. Pour ceux et celles qui aiment juste cogner sans trop se poser de questions, oui, ce jeu peut-être pour vous. Pour les autres, vous pouvez passer votre chemin. Cependant pour un prix aussi bas, vous pouvez prendre aussi le risque de l'essayer et qui sait, de vous rendre jusqu'à la fin ? :)     

Gr : 4Gm : 3In : 3 // Dv : 5  (10 heures), Prix : 5,49$ (Steam)

Note : 10/15


Site officiel : http://www.505games.com/games/marlow-briggs

Bande-annonce :