16 juillet 2015

Critique de jeu : D4 - DARK DREAMS DON'T DIE


Alors cette semaine, j'ai décidé de continuer à jouer à des jeux de conceptions asiatiques. Et ce, en essayant D4 (Dark Dreams Don't Die) qui m'intriguait depuis quelques temps déjà. Car, son visuel me faisait penser un peu à ce film de Keanu Reeves, A scanner darkly (dessins). Évidemment, je me doutais bien que j'étais en présence d'un jeu similaire (point & click) à ce que fait la compagnie TellTale games ces temps-ci, et dernièrement Square Enix. Il s'agit d'une histoire où nous interagissons avec des personnages, et des éléments du décor afin de pouvoir terminer le jeu. Il ne faut pas s'y méprendre, il y a de bonnes idées dans ce jeu, le problème, c'est qu'elles sont horriblement mal exploitées. Je m'explique en commençant par les bons points de ce jeu.

L'histoire est celui d'un jeune détective David Young dont la femme a été assassinée il y a quelques temps. Découragé et devenu amnésique à la suite de la perte de son épouse, le jeune homme sombre dans le désespoir mais il découvre qu'il a un étrange pouvoir. À partir de certains objets appartenant à sa femme ou autres, il peut voyager dans des souvenirs oubliés (i.e. remonter le temps) et se téléporter à certains moments-clés de sa vie, et ce, afin de découvrir qui est le meurtrier de sa femme. Il croit même fermement qu'il peut altérer le passé. 

Jusque là, le concept est génial. Parfait! Un autre point positif, c'est l'utilisation de dessins pour illustrer l'histoire. Cela donne un genre qui se marie bien avec l'ensemble du jeu, et de son atmosphère. Coté gameplay, en y jouant avec la manette ou la souris, cela demeure simple. Vous interagissez avec les éléments du décor, vous ouvrez les livres, les coffres, les portes en faisant glisser votre joystick ou souris. Ce qui donne l'impression d'une bonne interaction avec l'environnement. Bonne idée! Quelques fois, vous aurez à accomplir certains gestes, ou combos de boutons avec la manette dans un temps réparti. Et ce, pour savoir si vous êtes synchronisé avec l'histoire ou non. Personnellement, cela ne change rien au jeu que vous le soyez ou non. :P

Bon. Les points négatifs... Malgré un bon concept, l'histoire est confuse et mal dirigée. Ok, on peut toujours vivre avec cela. Que l'intrigue soit décousue et pas très logique, on peut mettre la faute sur le fait que c'est un rêve que le jeune homme fait. :) Donc, il n'y a aucune logique dans la réaction des gens. On essaie de donner un ton sérieux avec des personnages stéréotypés, voire même trop, (la blonde idiote, le gars à gros bras, le policier chauve et chiant, le policier 'bon ami' et bedonnant), bref du déjà-vu dans plein de films de série B. Sans compter que la mise en scène est enfantine. Je me demande encore à quel type de public on s'adresse ici ? On parle d'une histoire sérieuse, de meurtre à résoudre, avec des personnages adultes mais ils agissent comme des ados attardés. Un jeune détective qui emmerde un Marshall dans un avion américain. Euh, personne oserait faire cela aujourd'hui sous peine de se faire abattre !? Hahaha! Un hôtesse de l'air qui inhale de la drogue sans se faire blâmer, une femme hystérique qui gueule dans l'avion sans que personne ne l'avertisse et un mafieux qui se bat sans aucun passager fasse quoi que ce soit pour l'arrêter. Bref, le genre de chose qui n'arriverait jamais dans la réalité. Et c'est vraiment cela qui m'a fait décroché de ce jeu. Il y a des limites à accepter l'absurdité.

Je crois que les concepteurs ont fait le design des personnages avant de créer une histoire, ils ont dû tellement aimer leurs "looks" que finalement, ils ne savaient plus trop quoi faire avec lors de la mise en scène. On parle de meurtre, mais on voit le jeune détective jouer avec sa bouffe pendant que son ami lui parle de l'enquête, et que lui-même s'empiffre de 8 hot-dogs à la fois. Je ne comprends pas l'humour dans ce contexte. Ils sont supposés être en deuil ou pas ? De plus, il y a une fille mystérieuse qui se prend pour un chat qui vit avec le jeune homme et il n'a pas l'air de savoir qui elle est ??? Bon, le gros cliché suprême de ce jeu, même si la fin n'est pas encore disponible (car c'est un jeu épisodique) serait que tout le jeu en soi n'est qu'un gros rêve du jeune inspecteur, et c'est ce qui expliquerait le manque de logique à l'ensemble de l'oeuvre. Selon moi, ce serait vraiment le pire des clichés... :(

Bref, pour ma part, il y a de bonnes idées dans ce jeu mais j'ai l'impression que les gars qui l'ont conçu ne savent pas trop où ils s'en vont, et/ou sont encore restés pognés dans leur adolescence, et qui croient nous servir un bon vieux film d'action des années '80 (ex: Commando) rempli de clichés usés jusqu'à l'os avec une mise en scène médiocre. Et je veux pas être méchant envers mes amis asiatiques, ici, et je m'en excuse à l'avance mais si je me fie aux films d'actions asiatiques que j'ai vu dans les années passées, c'est très rare que le rôle des acteurs est crédible. Sérieux, je ne sais pas comment le dire sans passer pour un gros bourrin mais, c'est pourri comme "acting". Désolé.

En terminant, je ne recommande pas ce jeu. Et je ne pense même pas le finir, s'il y a d'autres épisodes qui vont suivre. Même si vous êtes fan invétéré des jeux de point & click, allez essayer les jeux de TellTale game avant, comme The Wolf among us ou Walking Dead ou encore, Life is Strange de Square Enix, cela vaut mieux que celui-ci...   


Gr : 4Gm : 4In : 1 // Dv : 1 (4 heures, 2 épisodes), Prix : 16,99$ (Steam

Note : 9/15

Site officiel : http://d4-game.com/

Bande-annonce :