03 avril 2015

Critique de jeu : BINARY DOMAIN


C'est par le plus grand des hasards que j'ai décidé de jouer à ce jeu à bas prix sur Steam et qui est sorti depuis longtemps sur PC (2012). En fait, lorsque j'ai commencé à y jouer, je me suis demandé comment un jeu d'une aussi bonne qualité est-il passé inaperçu en Amérique ? J'ai même demandé à mes amis "gamers" s'ils connaissaient cela, et il n'y a qu'un seul parmi eux qui m'a dit en avoir vaguement entendu parler. Il a même ajouté que le jeu était sorti sur le marché en même temps que d'autres gros titres à l'époque et que c'était pour cela qu'il était passé sous le radar de bien des gens. Qu'à cela ne tienne, je suis là pour remettre les pendules à l'heure. Quel jeu fantastique! Et surtout dans mes goûts. :)

Même si le jeu date un peu, les graphiques sont encore très beaux et les cinématiques sont vraiment intéressantes. Je fais facilement la comparaison avec celles de qualité que l'on retrouvent dans les derniers "Resident Evil" par exemple. De plus, j'ajouterais que celles-ci sont plus essentielles que chez les jeux concurrents car, elles ajoutent vraiment beaucoup à l'histoire du jeu. Un véritable mini-film de science-fiction qui me rappelle "I, Robot" à cause des designs des robots. Bref, une bonne histoire qui aurait très bien pu faire l'oeuvre d'un véritable film sur grand écran. C'est à point-là que le jeu m'a captivé.

En 2080, les robots ont pris une grande importance à l'échelle planétaire afin d'aider les humains dans leur quotidien. Ils sont partout. L'entreprise robotique américaine Bergen qui prospère de l'avancée technologique est soudainement la cible d'une attaque terroriste par un androïde extrêmement perfectionné. Un robot qui ne sait pas qu'il en est un, un humain d'apparence avec un squelette d'acier et des pièces de cyborgs internes. Or, la seule compagnie pouvant orchestrée un tel prodige de technologie est une compagnie japonaise nommée Amada.

Le joueur incarne Dan Marshall, un ancien soldat des forces spéciales américaines, au sein d'une équipe de choc multinationale (appelée "casseurs") et qui a pour but d'enquêter secrètement au nom de l'IRTA (l'agence internationale de réglementation robotique) sur les agissements de cette société. Évidemment, le gouvernement japonais et ses factions de robots n'entendent pas se laisser envahir par une équipe étrangère sur des soupçons. Le joueur devra se frayer un passage jusqu'à la compagnie robotique Amada, ce qui n'est pas de tout repos.

Comme je le disais précédemment, ce jeu est un petit bijou, une belle réalisation. Autant du coté de l'histoire riche et intéressante que graphiquement parlant et, sans oublier, de la façon d'y jouer. Comme ce jeu a été fait en premier lieu pour une console, il ne va pas sans dire que j'ai utilisé ma manette de jeu PC pour y jouer. C'est très facile d'utilisation. Il y a des postes d'achats où l'on peut acheter des améliorations pour nos personnages, des armes ou des munitions. Le joueur contrôle un personnage mais il y a presque toujours deux personnages non-joueurs qui nous accompagnent. Donc, il est important de les améliorer eux aussi. C'est un jeu de tirs à la base.

La grande nouveauté de ce jeu est la reconnaissance vocale. Oui, si vous avez un micro, vous pouvez donner quelques ordres à vos coéquipiers. Bon. Nous sommes encore au début de l'ère de la reconnaissance vocale, même en langue française, alors ce n'est pas parfait! Je n'ai jamais compris pourquoi l'ordinateur n'arrive pas à reconnaître le mot "Ok" ? Il n'y a pas pourtant pas trente-six façon de le prononcer ? Pourtant, les phrases les plus longues, je n'ai eu aucun problème. Néanmoins, il est tout de même amusant de dire à ses coéquipiers : "Arrêtez!", "Avancez!" ou "Tirez!". D'accord, il y a des moments propices pour le faire car, vous risquez de faire comme moi et de parler tout seul comme un fou devant votre ordinateur. Héhéhé! :)  De plus, ce système comporte encore des lacunes et reste à être amélioré mais c'était tout de même bien essayé!

En terminant, j'ai dévoré ce jeu pour l'ensemble de ses qualités de réalisation et aussi son histoire qui tombe vraiment bien dans mes cordes. J'aime la science-fiction, un peu à la Issac Asimov. C'est aussi un excellent jeu de tirs, et je le recommande sans hésiter à tous bons "gamersqui aiment s'amuser avec une bonne trame de fond. J'aimerais bien savoir si SEGA fera une suite à ce jeu-là un jour... 

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 3 (10  heures), Prix : 16,99$ (Steam)

Note : 15/15

Site officiel : http://www.binarydomaingame.jp/fr/html/top.php

Bande annonce :