23 février 2014

Critique de jeu : ALPHA PROTOCOL

Je l'avoue ces temps-ci, j'ai laissé mon blog un peu de coté, car des nouvelles sorties de jeux depuis Janvier 2014, il n'en a pas eu beaucoup, du moins, qui m'intéressaient. Ne sachant pas trop à quoi jouer, et en survolant d'autres sites web de jeux à la recherche de quelque chose à me mettre sous la main, j'ai lu un article sur "Alpha Protocol" de SEGA et Obsidian Entertainment. Deux excellentes compagnies de jeux. On annonçait que le jeu AP était en vente sur Steam à un prix ridiculement bas : 4$. Curieux, je suis allé l'acheter en pensant y voir des graphiques miteux de 2010 mais à ma grande surprise... Pas du tout! :)

En fait, j'ai été agréablement épaté de l'excellent travail des concepteurs et je classerais encore aujourd'hui ce jeu parmi ceux de bonne qualité, tant par sa réalisation que son histoire. Si je pouvais rapidement faire un parallèle avec un autre jeu similaire, alors ce serait "Splinter Cell" de la compagnie Ubisoft. Toutefois, l'aspect infiltration discrète et l'élimination des ennemis en silence n'est pas du tout essentiel ici. Vous ne serez pas pénalisé si vous jouez comme un gros char d'assaut en tirant sur tout ce qui bouge.

Ce qui m'a immédiatement plu chez "Alpha Protocol", c'est son histoire plutôt intéressante. Et ce, même si la compagnie SEGA insiste sur le fait que ce jeu soit un RPG d'espionnage, je ne sais pas jusqu'à quel point les décisions de notre héros influencent le déroulement des événements à venir. Revenons plutôt à notre héros : il s'agit de Michael Thornton, le nouveau membre de l'Agence clandestine "Alpha Protocol" qui protège les États-Unis de manière peu orthodoxe, et œuvrant en toute liberté sans toutefois être une filiale connue (et reconnue) par le pays. La première mission de la nouvelle recrue de l'Agence est d'assassiner le leader influent d'un groupe de terroristes.

Après la capture du leader, celui-ci révèle à Michael que la compagnie américaine Halbech lui a vendu les missiles ainsi que des informations cruciales concernant les points stratégiques à attaquer. À peine, la jeune recrue a le temps de réfléchir à ces révélations que sa position est attaquée par des missiles et on le laisse pour mort. Contacté discrètement par l'un des membres de "Alpha Protocol", Michael apprend qu'il y a peut-être un traître à l'intérieur de l'Agence qui le veut mort et qui désire étouffer l'affaire Halbech.

Malgré les critiques mitigées que ce jeu a eu à sa sortie, je me suis amusé et je n'ai en aucun cas rencontré de bugs. Évidemment, le jeu se joue avec une souris-clavier mais pour ma part, j'ai utilisé la manette Xbox pour PC qui a fonctionné comme un charme. Coté réalisation, c'est du bon travail, et l'histoire ainsi que son personnage principal m'ont amplement accroché pour que je joue à ce jeu presque 15 heures de suite.

Ce type de jeu est vraiment mon genre de jeu! Je le recommande facilement aux amateurs de FPS, et d'infiltration dans le genre de "Splinter Cell". Oui, je sais, il est peut-être un peu moins poussé que celui-ci mais agréable à jouer. À part la fin où j'ai eu une véritable difficulté avec un ennemi très difficile à tuer, est-ce que c'est parce que j'avais mal investi mes points dans mon arbre à compétences ou je ne possédais pas l'arme adéquate ? Je n'en sais rien. Pour le prix, c'est un bon jeu. :)   

Gr : 4 Gm : 4In : 5 // Dv : 5 (15 heures), Prix : 4,00$ (Steam)

Note : 13/15

Site officiel : http://www.obsidian.net/

Bande annonce :