04 janvier 2014

Critique de jeu : PROTOTYPE 2

Dernièrement, il y a eu les rabais du temps des fêtes de Steam, et j'en ai profité pour acheter Prototype 2 à bas prix. J'avais déjà joué au premier jeu que j'avais aimé. Il combine plusieurs aspects de jeux connus tels qu'une histoire nous faisant penser un peu à F.E.A.R et Resident Evil à la fois, une carte à géographie ouverte comme Grand Theft Auto, des combats de rue et des assassinats discrets comme Assassin's Creed. Un jeu similaire qui se rapproche de près à celui-ci concernant la destruction massive des décors, de soulever des voitures pour les tirer à bout de bras, etcetera, ce serait le jeu : L'incroyable Hulk réalisé par la même compagnie Radical Entertainement.

Pour l'histoire, il n'est pas important d'avoir joué au premier jeu de la série mais admettons que cela rend la situation un peu plus familière puisque l'on y retrouve dans celui-ci : Alex Mercer, le personnage principal de Prototype 1 et sa sœur : Dana. Dans le premier jeu, Alex est un mutant aux super pouvoirs qui cherche à prendre sa revanche sur son ancien employeur : la cie Gentek qui l'a transformé ainsi, et tente à tout prix d'arrêter l'expansion d'un virus dévastateur dans la ville de Manhattan. La compagnie de mercenaires Blacklight se joint aussi de la partie pour arrêter Alex par tous les moyens. Évidemment, il y a de nombreux dommages collatéraux qui surviennent et une partie de la population est mutée en d'horribles créatures. Et ce, avant que Mercer finisse par arrêter tout cela.

Dans ce second volet, James Heller, un soldat américain, qui a perdu toute sa famille lors de la première attaque bactériologique, revient à New York afin d'aller enquêter sur une nouvelle expansion du virus. Il y rencontre Alex Mercer qui le transforme en super mutant afin qu'il l'aide à se débarrasser, une bonne fois pour toutes, de la compagnie Gentek et de Blacklight par la même occasion. Toutefois, Heller découvrira que les buts réels de Mercer ne sont peut-être pas aussi justifiés qu'il le pensait au départ.

Coté gameplay, Prototype 2 est une version améliorée du 1er jeu. Donc, pour ceux et celles qui auraient détestés le premier jeu de la série, je ne crois pas que celui-ci vous plaisent. Il n'y a pas vraiment de nouveautés du coté des pouvoirs du joueur, si ce n'est qu'ils sont plus faciles à utiliser. De plus, ils sont débloqués au fur et à mesure que vous accomplissez l'histoire, ce qui garde notre intérêt un peu plus longtemps. Comme il s'agit d'un jeu à géographie ouverte, il est permis de se promener à peu près partout où il est possible d'aller. On peut conduire des chars d’assaut (tanks) et même des hélicoptères. Il existe une série de missions principales et aussi des missions secondaires. Celles-ci permettent à votre personnage d'évoluer plus vite et de gagner en force. Quoique la nature des missions secondaires demeurent pratiquement la même, (ex: absorber l'énergie vitale d'une personnage, d'un monstre, etc), cela peut sembler répétitif mais pour ma part, il est toujours agréable d'aller au combat et de foutre une raclée aux méchants. :)   

Pour la configuration du jeu, avec une manette pour PC, cela est d'une simplicité absolue. Et quant aux graphiques, ils sont vraiment très beaux. Le top de ce qui se fait en ce moment. En terminant, je ne suis pas prêt à dire que ce jeu s'adresse à tous les types de joueurs car, au bout d'un certain temps, il peut sembler répétitif. Pour l'histoire, même si elle est intéressante, ce n'est pas ce qui m'a accroché le plus. En fait, pour être honnête, c'est le fait de pouvoir jouer un personnage aux super pouvoirs qui détruit tout sur son passage et de manière originale qui m'a conquis. J'y ai joué quasiment 18 heures en ligne! Entre les missions, on peut se promener dans la ville et s'amuser à se battre pendant des heures si on le désire. Et même si on gagne de l'expérience très lentement comparativement aux missions, ce n'est pas grave, cela permet de se défouler. Héhéhé!

Un jeu pour super-mutant averti! 

Gr : 5 Gm : 5In : 5 // Dv : 3 (18 heures (100% Tout)), Prix : 39,99$ (Steam)

Note : 15/15


Site officiel : http://www.radical.ca/

Bande annonce :