22 décembre 2013

Critique de jeu : SHADOW WARRIOR (2013)

Lorsque ce remake de Shadow Warrior est sorti, je ne l'ai pas acheté immédiatement car je le trouvais trop dispendieux. De plus, j'avais peur que ce soit un peu comme le jeu "Rise of the Triad", que l'on peaufine un peu les graphiques et c'est tout. À ma grande surprise, ce ne fut pas le cas. C'est vraiment un jeu totalement redessiné avec tous les bénéfices des graphiques actuels. Certes, cela demeure un FPS avec des contrôles simples, où la boucherie est à son honneur. Cependant, le jeu est plus intéressant qu'il en a l'air.

Je m'explique. Au début, l'histoire ne m'accrochait guère. Cela s'orientait vers un prétexte de batailles sanglantes, d'éclaboussures rougeoyantes et de viscères bien exposées. De plus, je trouvais que le personnage principal, Lo Wang, arrogant et très sûr de lui avec ses répliques pas très recherchées; sans oublier, son accent chinois vraiment mauvais, n'avait rien du mec auquel on voulait s'identifier.

Étrangement, plus on évolue dans l'histoire et plus on le trouve sympathique. Peut-être devient-il moins idiot et que sa mission le rend plus responsable de ses actes. Et il en est de même pour l'histoire qui devient aussi plus intéressante au fur et à mesure que l'on progresse. Donc, je trouve que la compagnie a peut-être pris un gros risque avec ce genre de tactique puisqu'il ne serait pas impossible que les joueurs aient décidé de ne plus jouer à ce jeu dès les premiers chapitres. Ce qui serait dommage. Pour ma part, j'aime toujours compléter les jeux, celui-ci n'a pas fait exception à la règle, et en plus, mon intérêt s'est amélioré en cours de route.

Pour l'histoire, il s'agit de Lo Wang, un garde du corps peu ordinaire, qui a pour mission de récupérer un sabre antique pour son patron. Or, le propriétaire de l'arme n'est pas intéressé de la vendre, et ce, peu importe le prix. Une bataille survient entre Lo Wang et les forces armées du propriétaire, car il s'est juré de récupérer le sabre, et ce, même s'il faut massacrer tout le monde dans la place. Une fois qu'il a le sabre antique en sa possession, Lo Wang découvre que celui-ci possède des pouvoirs mythiques et déclenche, bien malgré lui, l'ouverture d'une série de portails insolites qui crachent, dans son monde, des hordes de monstres provenant d'une autre dimension. Apparemment, il n'est pas le seul à convoiter l'arme mythique...

Coté gameplay, le jeu se joue facilement avec le clavier et la souris. Aucun problème de ce coté-là. Il y a aussi des arbres de compétences qui permet au personnage de développer de nouvelles techniques de combats et aussi d'augmenter ses dégâts infligés aux créatures. Tout au long du jeu, Lo Wang débloquera une série d'armes intéressantes qui font tant la popularité des FPS traditionnels. Ceci dit, les graphiques sont très beaux et les tableaux sont assez diversifiés pour ne pas avoir l'impression qu'ils se répètent au cours de l'histoire. Pour la difficulté, au mode normal, il n'est pas trop difficile et les boss posent un "challenge" correct. Ce qui est parfait pour ceux et celles qui ne désirent pas recommencer sans cesse les tableaux. 

Sans avoir réinventer la roue du FPS traditionnel, je crois que ce nouveau Shadow Warrior a vraiment réussi actualisé l'image de ce type de jeu. Je me suis vraiment amusé jusqu'à la fin, et je le recommande facilement aux joueurs qui aiment ce type de jeu. Je tiens à vous prévenir : du sang et des tripes il y en a à profusion, donc, j'espère que vous aimez le rouge. :)

Gr : 4Gm : 4In : 4 // Dv : 3  (14 heures), Prix : 19,99$ (Steam)

Note : 12/15

Site officiel : http://www.shadowwarrior.com/

Bande annonce :