01 décembre 2013

Critique de jeu : RIDE TO HELL - RETRIBUTION

Quelques fois, il m'arrive de faire la sourde oreille aux critiques de jeu. Je ne sais pas pourquoi mais j'avais vraiment envie d'incarner ce rebelle tatoué et causer la destruction autour de moi. Probablement que c'est la grisaille de l'hiver qui doit me hanter. :) Ceci dit, je ne regrette pas mon achat à bas prix. Non, ce n'est pas le jeu du siècle mais il n'est pas aussi pire que bien des gens le prétendent. En fait, ce que je crois comprendre, c'est qu'à la sortie de ce jeu sur le marché, le moteur vidéo était déjà désuet visuellement et il contenait beaucoup de bugs. Donc, c'est une chance pour moi de l'avoir acheté quelques mois plus tard. Je crois que j'ai eu deux bugs tout au plus dans toute la durée du jeu.

Effectivement pour un jeu, sorti en 2013, on s'attend à de meilleurs graphiques. Là, RTH nous présente un visuel datant d'il y a au moins 3 ans. Oui, on se croirait dans GTA - San Andreas avec des personnages aux allures carrés. Bon. Une fois que l'on a passé par-dessus le look des personnages aux grosses mains et aux gros avant-bras comme Popeye, ça va pour le reste. J'ai déjà vu pire sur le marché du jeu vidéo.

Coté histoire : Cela se passe dans les années '70 où l'on incarne Jake Conway, un soldat qui revient de la guerre Vietnam afin de retourner dans sa ville natale. À peine a-t-il la chance de renouer contact que son petit frère que celui-ci est assassiné par un bande de motards, les "Devil's Hands". Cela n'en faut pas plus pour que Jake parte en guerre contre chacun des membres de ce groupe de malfrats. Et là, le jeu se divise en plusieurs étapes où l'on mélange poursuites en motos, batailles à poings nus (ou presque) et fusillades. Sans oublier, les petits moments intimes avec les demoiselles en détresse que vous sauver des méchants bandits. Hahaha! 

Coté gameplay, avec une manette PC, le jeu est tout de même facile. Il n'y a pas de combos compliqués à exécuter ou autres. Toutefois, c'est la partie fusillade qui est la plus ardue dans ce jeu. Car, essayer de tirer de viser correctement et aussi rapidement sur des ennemis en mouvement avec une manette, c'est très difficile. Par contre, je vous avoue que dans mon cas, j'ai triché un peu. Pour les fusillades, je déposais ma manette et j'utilisais la souris de mon ordi pour tirer. Des tirs d'un seul coup à la tête, j'en ai réussi presque à toutes les fois. Si cela n'avait pas été de cette difficulté de tir, le jeu aurait été simple pour une manette. Cependant, si vous jouez avec le clavier et la souris, je ne sais pas si le gameplay sera aussi facile.

C'est vrai RTH a déçu beaucoup de monde pour une sortie en 2013. Moi, je ne le savais pas quand je l'ai acheté alors c'est peut-être pour cela que je l'ai apprécié un peu plus que les autres. Oui, ce n'est pas avec ce jeu que vous découvrirez les nouvelles avancées technologiques des jeux vidéos mais, il est tout de même intéressant si vous envie de vous défouler en vous prenant pour un dur à cuire. Pour son bas prix, ce jeu m'a diverti pour les quelques heures que j'y ai consacré. Je sais qu'il ne plaira pas à tous types de joueurs. Pour ma part, c'était bien et ce n'était pas du tout le désastre auquel bien des gens m'avertissaient. À vous de voir...

Gr : 3Gm : 4In : 3 // Dv : 3  (8 heures), Prix : 9,99$ (Steam)

Note : 10/15



Site officiel : http://www.ridetohell.com/retribution/us/

Bande annonce :