02 août 2013

Critique de jeu : MIRROR'S EDGE

Il y a longtemps que j'entendais parler de ce jeu et de ses bonnes critiques. Donc, je me suis finalement dit : "Allons, l'acheter!" Wow! Est-ce qu'il y en a parmi vous qui se rappellent du film "Yamakasi" de Luc Besson et ses mecs qui sautent sur les toits en courant ? C'est devenu tellement populaire que les gens en ont presque fait un sport officiel. Le rapprochement que je fais avec le jeu, c'est que le personnage principal est une "runner" (coureur) et doit sauter d'un toit à un autre pour effectuer ses missions.

Sur le coup, je m'étais dit : "Bah! Ce sera un espèce de jeu de puzzles comme Portal et ce sera tout". Je m'étais trompé. Cela devient rapidement addictif et ce, pour plusieurs raisons. Je crois qu'avant tout l'originalité du jeu est le premier facteur de sa réussite. Puis, la qualité des graphiques aux couleurs attrayantes, cela viendrait en second. Le gameplay (avec une manette) et la dextérité du joueur qui est de mise, en troisième place. Et finalement une histoire intéressante pour vouloir connaître la suite des événements dans lesquels le personnage, plutôt charismatique que vous incarnez, est impliqué.

L'histoire : Nous sommes dans le futur où la vidéo surveillance est partout. Car, la population a décidé de troquer leur intimité pour la sécurité. Toutefois, des compagnies de toutes sortes ont recours à des coureurs pour transporter des messages privés. Une petite compagnie qui se spécialise dans ce genre de transport a, à son actif, Faith, une des meilleures messagères qui soit. Celle-ci parcoure les toits pour livrer ses colis et pour ne pas se faire prendre par les autorités. Puis, un incident survient : un ami qui est candidat à la mairie est assassiné dans son bureau. En se rendant sur les lieux, Faith découvre que sa sœur est là. Policière émérite, elle refuse de quitter les lieux avec Faith mais lui demande de l'aider à retrouver le coupable du meurtre. Et c'est ce qu'elle fera.

Nous incarnons le personnage par une vue subjective (à travers ses yeux) et lorsque l'on court sur les toits, nous devons analyser l'environnement pour savoir comment se rendre du point A au point B. Le jeu peut se dérouler autant à l'intérieur des bâtiments qu'à l'extérieur de ceux-ci. Il s'agit de synchroniser ses mouvements pour pouvoir sauter d'un toit à l'autre, grimper le long des tuyaux ou courir sur les murs, escalader, se balancer sur des barres en métal, etc. Bref, utiliser ses aptitudes physiques pour atteindre son but. Et il n'y a pas qu'une seule façon de le faire. C'est ce qui fait la beauté de la chose.

De plus, afin de complexifier un peu plus le tout, il y a parfois des soldats ou policiers qui nous tirent dessus, ce qui amplifie le stress de la situation. Malgré tout, Faith possède quelques techniques de combat pour désarmer les adversaires mais je tiens à vous le dire tout de suite, ce jeu n'est pas un FPS. Vous pouvez éliminer 2-3 ennemis gênants mais si vous persistez à rester au même endroit et vouloir tuer tout le monde, vous allez être submergé. Donc courez et n'arrêtez pas, à moins de force majeure. Puis, l'ambiance de voir les balles siffler autour de vous quand vous vous lancez dans le vide entre deux gratte-ciels est sublime. :)

Évidemment, pour aider le joueur un peu plus dans la réussite de ses objectifs, il y a un mode ralenti qu'il peut activer pour une courte période et cela permet, entre autre, de désarmer plus facilement les ennemis. Oui, car leurs gestes sont plus faciles à voir. Ensuite, il y a une autre option qui met en rouge tous les éléments du décor que l'on peut utiliser. (ex: tuyaux, poutres, corniches, etc.) Cette option peut être désactivée si vous voulez plus de "challenge" dans votre jeu.

En terminant, je dois dire que ce jeu m'a agréablement surpris. À cause de sa grande qualité et de son originalité, je le recommande à tous les joueurs qui recherchent de quoi de nouveau à essayer. J'attends même avec impatience la suite. En fait, le gros point négatif est sa durée. Cela m'a pris 6 heures à le faire. C'est pourquoi je vous recommande d'être patient et de l'acheter à rabais. Car, malgré qu'un jeu peut être génial, 6 heures ? Cela ne vaut pas le plein prix, je dirais même que cela frise le ridicule...

Gr : 4Gm : 4In : 5 // Dv : 1 (6 heures) , Prix : 19,99$ (Steam)

Note : 13/15


Site officiel : http://www.mirrorsedge.com/fr/


Bande annonce :