15 août 2013

Badlands : le jeu vidéo (1984)

Oh my god!!! Je viens de voir que quelqu'un a posté sur Youtube le jeu vidéo auquel je jouais sans relâche à l'arcade quand j'étais jeune. Il s'agit de Badlands!!! Combien de personnes autour de moi à qui j'en ai parlé durant quelques années, et personne ne s'en souvenait. :( C'était comme si j'avais inventé cela : le fruit de mon imagination! Héhéhé! Mais voilà, j'étais bel et bien sain d'esprit (ouf!) et voici le contenu quasi intégral du jeu. 

Petite explication sur le jeu : c'était un dessin animé interactif et non pas des graphiques en 16 couleurs. Pour faire cela, à l'époque, ce fut l'une des premières machines d'arcade à utiliser le disque laser. Non, pas le format DVD ou le disque compact que vous connaissez aujourd'hui. En fait, la première version des disques laser était légèrement plus grande que le disque vynil de musique 33 tours par exemple (environ 12 pouces ou 30,5 centimètres si vous préférez). Il était emboîté dans la machine. Il y a même eu des films utilisant cette technologie comme le film Terminator 2, etc. Mais cela a été abandonné au profit du DVD, beaucoup plus compact.

Je me rappelle aussi que pour jouer à ce jeu, il n'y avait qu'un seul gros bouton de la taille de notre main à appuyer (tirer). Moi, j'y ai joué plusieurs fois et je ne jamais eu de problèmes. Mais le jour où la machine à quitter la salle d'arcade, le propriétaire m'avait expliqué que les jeunes secouaient tellement fort la machine en y jouant que cela avait brisé le stabilisateur à l'intérieur. Et le jeu faisait des erreurs de lecture fréquentes depuis cela. Il disait que c'était l'un des problèmes majeurs de ces machines d'arcade et c'est pour cela qu'elles ont été si peu populaires au Québec. De plus, elles étaient très dispendieuses et surtout, plus fragiles que les autres machines. Pourtant, selon moi et à l'époque, c'était ce qui se faisait de mieux sur le marché (1984). 

Pour en revenir à l'histoire du jeu : Cela se passait au FarWest, et on incarnait un cowboy dont la famille s'était fait tuer par une bande de malfaiteurs. Donc, le héros (le joueur) allait prendre sa revanche en allant tuer les méchants. La principale difficulté du jeu était la synchronisation. Quand on voyait un bandit et qu'on lui tirait dessus sans qu'il nous menace, on était accusé de meurtre (pendu). Et si le bandit dégainait son fusil sans qu'on lui tire dessus alors il nous tuait. Il fallait tirer (appuyer sur le bouton) au moment où le bandit amorçait son geste. C'était une question de timing.

De plus, pour éviter d'apprendre une routine comme dans le jeu "Dragon's Lair" par exemple, lors du déroulement du jeu, certaines séquences du dessin animé étaient modifiées. Parfois, un bandit qui apparaissait à une fenêtre, n'apparaissait plus. Ou ne dégainait pas son arme. Juste une petite difficulté supplémentaire. La partie coûtait 0.25$ canadien et on avait trois vies max. Ce jeu, je le connaissais tellement par cœur qui me suffisait d'un 0.25$ pour le faire au complet et le recommencer. Je n'étais pas rentable pour l'arcade car je pouvais passer une demie-heure sur la machine avec une seule pièce de monnaie et refaire l'histoire 3 fois de suite. Et quand je n'avais pas d'argent, je proposais aux joueurs en difficulté de les rendre à 10 000 ou 100 000 points ( je ne me rappelle plus) pour avoir droit à une vie supplémentaire. Parfois, des joueurs me laissaient leurs parties juste pour que je termine le jeu à leur place et qu'ils puissent voir la fin. Ah, que de beaux souvenirs. :)

Dans l'extrait qu'il y a ci-dessous, il s'agit d'un émulateur du véritable jeu. Et pour être honnête, je ne me rappelle pas qu'il y avait des pauses (écrans noirs) aussi longues que cela entre les séquences animées. C'était une seconde tout au plus. Bref, cela va vous donner une idée en général et moi, j'aurai enfin une preuve tangible que ce jeu a bel et bien existé! Héhéhé!