20 novembre 2012

Critique de jeu : SLEEPING DOGS

Voici « Sleeping Dogs » de « United Front Games » et édité/distribué par « Square Enix ». Depuis sa sortie cet été, ce jeu m'intriguait. Et j'ai même attendu qu'il soit en spécial sur « Steam » avant de me risquer car, j'avais peur d'être déçu. Ce fut une grosse erreur de ma part car, c’est un excellent jeu. Je répète : un excellent jeu. Très immersif et de très bonne qualité.

Dès les premières minutes du jeu, et les premières missions, les comparaisons pourraient être un genre de « Grand Theft Auto » (en plus sérieux) combiné avec un « StrangleHold » jeu inspiré des films de John Woo. En fait, « Sleeping Dogs » se déroule dans un univers très crédible des Triades (mafia chinoise), et aussi dans un Hong-Kong avec des graphiques très réalistes et fluides.

Je vous ne le cacherai pas à quel point j’ai été impressionné par les détails de l’environnement, y a beaucoup de travail. Les immeubles, les voitures, les piétons, la vie animée des passants sur la rue, commerces, etc. On se croit véritablement à Hong-Kong, ce qui rend ce jeu pour tous les Nord-Américains que nous sommes exotique et intriguant.

L’histoire : On y incarne Wei Shen, un policier chinois-américain qui joue les agents doubles afin d’infiltrer les triades de « Sun On Yee ». Donc, on peut performer autant des missions pour les flics que les mafieux mais tout en restant dans une certaine cohérence avec l’histoire. Et tout comme le jeu « StrangleHold », on reconnaît une intrigue bien ficelée de film policier avec des animations intéressantes. Bref, on se croirait dans un film tellement c’est bien réalisé.

Coté gameplay, le jeu a été optimisé pour les consoles. Donc, les propriétaires de PC, je vous suggère d’avoir une manette XBOX360 pour PC comme moi si vous voulez y jouer. Les commandes sont simples et les menus aussi. C’est le standard. Coté affrontement, lors des combats à mains nues, cela ressemble beaucoup au combat de « Batman Arkham City/Asylum », l’un des meilleurs à mon avis. Spectaculaire, diversifé et enivrant. Oui, j’aime cogner mes ennemis sous l’apparence d’un Bruce Lee (coup de pieds, poings, etc.) Il y a des variantes avec les éléments du décor, comme cogner la tête d’un méchant dans un fan, etc. Le jeu a aussi instauré un système de points de XP pour augmenter certaines compétences de notre héros.

En terminant, ce jeu s’adresse évidemment à un public averti : 16+ Et aussi aux joueurs qui aiment les jeux à géographie ouverte comme « Grand Theft Auto ». Toutefois, à cause de son histoire sérieuse, je crois que ce n’est pas le genre de jeu que l’on joue une demi-heure de temps, puis qu’on laisse tomber pendant 3 semaines pour y rejouer après. Car, vous risquez d’en perdre des bouts. Je l’avoue c’est mon genre de jeu, et je le recommande sans hésiter à des joueurs comme moi.


Gr : 5, Gm : 4, In : 5 // Dv : 4 (34 heures), Prix : 59,99$ (Steam)

Note : 14/15

Site officiel du jeu en français : http://eu.square-enix.com/fr/games/sleeping-dogs

Bande annonce  :