26 novembre 2012

Critique de jeu : ASSASSIN'S CREED 3

Hé oui, le jeu tant attendu, voire même trop pour moi. :( J'ai adoré la série de ces jeux faits par Ubisoft mais voilà, je crois qu'ils ont fait un peu le tour de la recette, peut-être une fois de trop avec ce volet...

Quoique le jeu se distingue par sa qualité graphique habituelle, et sa traduction française impeccable, je crois que dans mon cas : c'est l'intérêt qui n'y est tout simplement pas. Je me rappelle qu'Assassin's Creed 1, faisait appel à notre imagination dans une épopée du début du millénaire : l'époque médiévale européenne avec les templiers, etc. Toutefois, le jeu devenait vite répétitif. Par contre, les ingrédients d'une belle réussite étaient à venir.

C'est avec Assassin's Creed 2, qui selon moi, est le meilleur de la série jusqu'à ce jour. Mélangeant scénario intriguant, une aventure diversifiée, des combats spectaculaires, des courses contre la montre, espionnage et tout. Et ce, avec un personnage vraiment attachant : Enzio Auditore. Ce jeune homme fougueux et son ami inventif, nul autre que Leonardo DaVinci. Ubisoft avait marqué très gros avec ce jeu. L’histoire était vraiment plaisante et amusante.

Puis, il y a eu 'Brotherhood' qui amenait le nouveau coté 'attaque de groupes' au jeu en recrutant des assassins à la charge du joueur, et en les envoyant en mission, ou ils pouvaient venir en aide au héros lors de missions. Puis, ensuite, il y a eu le jeu décevant 'Revelations' qui n'amenait guère de réponses à l'histoire devenue un peu trop nébuleuse avec un Enzio, vieillot et méconnaissable. Bref, endormant et décevant. C’est à ce se demander où les scénaristes d’Ubisoft s’en allaient avec cela.

Mais voilà qu'Ubisoft revient à la charge avec Assassin's Creed 3 et une nouvelle histoire : la guerre de sécession des États-Unis. Le côté imaginaire fait davantage de place au côté réaliste de la vie, voire ennuyeux dans mon cas. Quoique la ville de Boston soit jolie en cette année 1700, les paysages forestiers sont plutôt monotones. Le personnage principal est charismatique. Toutefois, c'est l'histoire qui m'ennuie et le manque de défis. On se promène, on espionne, on court après des pages de manuscrits volants dans les airs, on conspire… Bref, je ne sais pas si c'est moi, mais l'action tarde à venir.

Coté gameplay : tout se fait avec la manette comme dans les autres jeux mais, je ne sais pas si c'est des erreurs de portabilité sur PC, la manette réagit bizarrement par endroits. Je fouille quelqu'un au lieu d'attaquer par surprise. Des fois, les fusils refusent de tirer. Ce qui me vaut de recommencer souvent les missions. Les armes à feu sont d’une lenteur excessive, on se demande réellement à quoi elles servent. On ne peut pas se pencher, sauf dans un bosquet. Bravo pour la discrétion. Bon. Ils ont amélioré la chorégraphie des batailles avec les ralentis. C'est au moins cela. :) Maintenant, on peut tout esquiver et riposter avec facilité. Bref, ça m’ennuie.

Ne vous méprenez pas, la qualité est là, il y a de belles cinématiques, mais comme je le disais plus tôt dans cette critique : Pour ma part, y a un gros manque d'intérêt, coté histoire. Peut-être que pour un joueur Européen le fait de parler d’Indiens l'intrigue, moi pas. :( Désolé. Je crois que je vais avoir de la difficulté à le terminer…

Gr : 4, Gm : 3, In : 1 // Dv : ? , Prix : 59,99$ (Steam)

Note : 8/15
 Site officiel du jeu : http://assassinscreed.ubi.com/ac3/fr-fr/index.aspx

Bande annonce  :