11 février 2018

Critique de jeu : CRIMES & PUNISHMENTS


La dernière fois que j’ai joué à un jeu de Sherlock Holmes, c’était en 2007 avec la Nuit des sacrifiés (V.O. The Awakened) alors, vous pouvez imaginer ma surprise quand j’ai joué à celui-ci ??? J’ai été tout simplement conquis! :) Non seulement, le jeu vidéo est visuellement beau, mais aussi la façon d’y jouer et d’élaborer des conclusions est simple et original. J’ai trouvé le personnage principal charismatique. Et pour y avoir joué en anglais, la trame sonore ainsi que la voix des acteurs sont excellentes. 

Dans ce jeu-ci, vous incarnerez le célèbre détective Sherlock Holmes en mode vue subjective (vue à travers ses yeux) ou non (à la 3e personne). (C’est au choix du joueur) Et ce, afin de résoudre pas une, mais six enquêtes différentes. Évidemment, la première enquête nous enseigne un peu la façon de procéder. C’est à dire : faire des observations, interroger des suspects, faire des expériences labo sur des objets que l’on a trouvés sur les scènes de crimes, etc., etc. Bref, je vous dirai que l’immersion est tout à fait géniale.

J’ai aimé la façon dont Sherlock Holmes analyse les suspects de proche, et ce, en révélant plusieurs détails sur leur personnalité par la façon dont ils sont vêtus. Aussi, comment il fait les liens entre différents indices qu’il a trouvés sur place pour former des opinions. Cela demeure simple et, à mon avis, je crois que l’ensemble du jeu est facilement réalisable pour tous. Pourvu que vous soyez patient, et prenez le temps de tout passer au peigne fin. De plus, avec le curseur qui s’illumine ou change de forme à l’écran, vous pouvez trouver les points importants à inspecter dans une scène de crime.

Je vous avouerai que le jeu m’a vraiment accroché à partir de la deuxième enquête, et je ne voulais presque plus le lâcher. J’y ai joué avec la manette de jeu pour Xbox et selon moi, ce jeu-ci a été fait pour ce genre d’interactions. Ce qui nous éloigne du clavier et de la souris habituels dans ce genre de jeu. :P Toutefois, si vous tenez mordicus à y jouer avec votre clavier et souris, c’est possible de le faire.

En terminant, c’est un jeu que je recommande facilement aux fans de jeu d'enquête. Je l’ai adoré au point de ne plus vouloir le quitter. Le visuel, l’ambiance et les effets sonores sont bien agencés. Selon moi, c’est un petit chef-d’œuvre que je vous invite à découvrir... si ce n’est pas déjà fait! ;) 

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 3 (15 heures...), Prix : 32,99$ (Steam)  

Note : 15/15

Site officiel : http://frogwares.com/games/

Bande-annonce :

10 février 2018

Critique de jeu : GUNS, GORE & CANNOLI


Voilà un petit jeu fort intéressant et que j’ai adoré! En temps normal, je ne suis pas un grand fervent des jeux qui vont de gauche à droite en 2D (scrollers), tout simplement parce que c’est très limité et souvent trop répétitif. MAIS, il m’arrive, de temps à autre, d’y jouer et de faire de belles découvertes : Guns, Gore & Cannoli est l’un de ces jeux-là! :) 

L’histoire, c’est celle de Vinnie Cannoli (un gangster) qui a été engagé par une famille de la mafia afin de retrouver Frankie. Celui-ci est porté disparu sur l’île de Thugtown. Toutefois, lorsque Vinnie arrive sur les lieux, une curieuse invasion de zombies a eu lieu durant les festivités de la St-Patrick, ce qui rend la tâche un peu plus difficile. Prenant son courage, ou plutôt son fusil à deux mains, Vinnie fonce carrément dans le tas et rien ne semble l’arrêter pour atteindre son but. 

Le jeu se déroule durant les années de la prohibition de l’alcool, et on y retrouve beaucoup de clichés sur le sujet de la mafia. Et tout cela servi avec une pointe d’humour qui rend le jeu encore plus amusant. Côté graphique : les dessins sont vraiment très beaux et aussi très stylisés pour s’adapter à ce type de jeu. On y retrouve différents types d’ennemis qui nous font tout simplement sourire. De plus, ils sont introduits dans le jeu, au fur et à mesure, ce qui nous empêche de tomber dans le sentiment de répétition. Il en va de même pour les armes à feu.

En ce qui concerne la façon d’y jouer, avec la manette de jeu Xbox pour PC, rien de plus simple. Il n’y a pas de combos à faire ou quoi que ce soit. Vous vous déplacer, vous tirez et/ou sauter dans les airs. C'est tout ce que vous avez besoin de savoir faire. Aussi, vous avez le choix de changer d’armes en fonction de l’ennemi que vous attaquez (fusil, magnum, calibre .12, lance-flammes, etc, etc.) La trame sonore et les voix sont appropriées pour le jeu. Bref, je n’ai eu aucun souci de ce côté-là, ni bogue d’ailleurs. C’est un jeu bien réalisé et impeccable, à mon avis.

En terminant, même si ce jeu est sorti depuis un petit bout de temps déjà, il est toujours d’actualité et je suis vraiment content de l’avoir découvert. Je me suis vraiment amusé, et ce, même s’il est de courte durée. J’attends avec impatience la suite que l’on a annoncée dernièrement. Et il n’y a pas l’ombre d’un doute que je vais l’acheter aussi. Sur ce, bonne chasse aux méchants et bonnes pâtes! ;)  

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 1 (4 heures), Prix : 10,99$ (Steam)  

Note : 15/15

Site officiel : http://gunsgorecannoli.com/launch.html

Bande-annonce :

07 février 2018

Critique de jeu : DEPONIA DOOMSDAY


Peut-être est-ce par simple nostalgie de revoir Rufus, ce petit idiot fort sympathique, et ce, malgré sa vision des choses plutôt limitée :) que je me suis risqué à acheter ce nouveau jeu de la série des jeux Deponia. Pourtant avec le dernier volet Goodbye Deponia qui a reçu des critiques plutôt mitigées de la part du public (2015), je fus surpris de constater que la compagnie Daedalic Entertainment se soit risquée à faire un nouvel épisode. Un besoin d’argent, coup de marketing rapide, qui sait ? Bref, je me suis lancé, et ce, même si dans le jeu précédent, on avait fait pas mal le tour du sujet (épuisé).

Dans ce nouveau volet, on se retrouve dans un futur plutôt bizarre où l’on voit notre ami Rufus déclencher une bombe qui détruit Deponia définitivement. Puis, on revient dans le temps afin de se retrouver à un branchement de la vie de notre héros où tout semble avoir mal tourné pour lui. Grâce à une nouvelle possibilité de voyager dans le temps, notre héros changera-t-il le futur auquel il est condamné ? Fera-t-il la rencontre de Goal, sa copine qui l’a accompagné dans les jeux précédents ? Bref, je ne vous cacherai pas que si vous n’avez pas joué aux jeux qui sont sortis avant celui-ci, Deponia Doomsday risque d’être un peu confus au niveau de l’histoire. :P  Selon moi, ce jeu s’adresse en premier lieu aux fans de la série. 

Tout comme les autres jeux précédents, c’est un jeu de point & clic avec des énigmes à résoudre pour avancer dans l’histoire. On y retrouve le même humour léger et connu des personnages principaux. Et je vous avoue qu’au début du jeu, j’étais pas mal captivé par les nouveaux événements qui s’y déroulent. Le gameplay et les graphiques sont en tous points similaires avec ce qui est connu de la série de jeux. Il n’y a aucun changement de ce côté, si ce n’est l’accès plus facile à l’inventaire. ;) L’apparence « cartoon » du jeu est toujours aussi bien réalisée.

La complexité des énigmes augmente en difficulté plus on s’approche de la conclusion du jeu. Conclusion qui, je dois avouer, ne m’a guère plus. :( On dirait que l’histoire se gâte dès que l’on approche de la finale. En fait, pour être honnête avec vous, je ne sais pas pourquoi les concepteurs du jeu ont fait ce jeu-ci. Je veux dire que, curieusement, Rufus nous semble de plus en plus antipathique et désagréable dans ce nouveau volet. Comme si on nous obligeait à le détester. (???) Comme si les concepteurs voulaient justifier les raisons de la fin du jeu Goodbye Deponia avec celui-ci ? Avaient-ils envie de se débarrasser de l'un de leurs personnages principaux afin de travailler avec Goal seulement ? Seul l’avenir nous le dira...

Ceci dit, malgré un début intéressant au jeu avec la possibilité de voyager dans le temps, plus on avance vers sa conclusion et plus mon intérêt a diminué. Et ce, comme dans le jeu Goodbye Deponia. À savoir si je recommande ce jeu, il n’est pas mauvais en soi, mais il s’adresse aux fans de la série tout particulièrement. Pour ceux et celles qui s’ennuyaient de Rufus... mais, à présent, je n’en suis plus certain à cause de la façon dont il nous a été présenté dans ce volet-ci. Bref, pour ma part, je n’ai pas aimé, car, ce qui semblait bien commencé pour notre héros a, encore une fois, fini en queue de poisson et en une perte de temps. Désolé!  

Gr : 4Gm : 4In : 2 // Dv : 2 (9 heures), Prix : 21,99$ (Steam)  

Note : 10/15

Site officiel : http://www.deponia.de/en/

Bande-annonce :